À la télé ce lundi soir: Olho do Brasil, l'oeil du Brésil

29/12/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Focus

Quoi de mieux pour booster une petite soirée de fin d'année sur La Deux qu'une rétro et deux docus consacrés aux Diables rouges?

À la télé ce lundi soir: Olho do Brasil, l'oeil du Brésil

L'oeil du Brésil © DR

Comme le dit poétiquement Benoît Mariage, "on vit dans une société où on peut manger des fraises toutes les saisons mais où la Coupe du monde ne se dispute que tous les quatre ans..." Alors, forcément, quand on en est, et qu'en plus on se hisse jusqu'en quart de finale, faut user le sujet jusqu'à la corde. Quoi de mieux pour booster une petite soirée de fin d'année sur La Deux qu'une rétro et deux docus consacrés aux Diables rouges? Rien a-t-on envie d'écrire vu le succès des Diables au coeur, la fort surfaite série documentaire pré mondial produite par la boîte de Kompany. Dans la foulée d'un best of Diables rouges, Diables Sauce Brasil (20.25), concocté par sa rédaction des sports, la RTBF enchaîne avec deux coproductions maison. Que les Diables m'emportent raconte comment le pays et surtout quelques personnalités du coin ont vécu le Mondial brésilien et tente de comprendre pourquoi le ballon rond déchaîne les passions. Pierre Kroll, Daan, Le Grand Jojo, Justine Henin, Stephan Streker, Luc Dardenne et Laurence Bibot défilent devant les caméras sans qu'on sache toujours vraiment pourquoi. Rodrigo Beenkens a droit à une séquence hommage qui frôle le ridicule... Fausse bonne idée. L'oeil du Brésil de Gilles Chatelain et Alban Herinckx, relégué en deuxième partie de soirée, vaut davantage le détour. Intelligemment et joliment filmé, il suit sans nager dans le pathos le périple vivifiant de Joannie, Laurent, Augustin et Antonio. Quatre supporters aveugles ou malvoyants partis soutenir les Belges au Brésil et assister des tribunes aux rencontres des Diables grâce aux commentaires de leur accompagnateur Jean-Marc en audio description. Un docu plein d'optimisme, de bonheur et de caractère dans lequel on échange aussi ses vignettes Panini et fait des photos avec 5 à 8 % de vue résiduelle. Un vrai programme de service et d'utilité publics (et ça ne veut pas dire ennuyeux à mourir) comme on n'en fait plus beaucoup du côté de Reyers...

  • DOCUMENTAIRE DE GILLES CHATELAIN ET ALBAN HERINCKX.
  • Ce lundi 29 décembre à 22h50 sur La Deux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires