À la télé ce jeudi soir: Veep - saison 1

20/06/13 à 07:00 - Mise à jour à 14/06/13 à 11:46

Julia Louis-Dreyfus, l'inoubliable Elaine de Seinfeld, revient ici dans le rôle de la Vice-présidente gaffeuse de l'administration américaine.

Selina Meyer est "veep". Vice-présidente donc. Un poste qu'elle a décroché après une ascension fulgurante brisée par une défaite aux élections présidentielles. Malgré cet échec, la Maison Blanche lui demande d'intégrer son administration. Même si clairement, la "veep" n'a pas grand-chose à dire, et qu'elle doit suivre sans broncher les injonctions d'un Président versatile. Lequel n'apparaît d'ailleurs jamais à l'écran. Veep, dont Be Séries diffuse une première saison démarrée en avril 2012 sur HBO, compile dès lors, en la suivant caméra au poing, les gaffes d'une politicienne entourée d'une équipe ambitieuse et/ou incompétente.

Dans le rôle de Selina Meyer, on retrouve avec grand plaisir Julia Louis-Dreyfus, l'inoubliable Elaine de Seinfeld. Elle campe avec pas mal de conviction une vice-présidente plutôt compétente mais maladroite, sans réel pouvoir ni crédibilité auprès des politiques qu'elle côtoie. Une espèce de potiche donc, piégée dans une cage dorée qu'elle ne convoitait pas, mais qu'elle a acceptée par devoir. C'est parfois hilarant, souvent amusant, absolument sur-écrit. C'est d'ailleurs l'une des marques de fabrique d'Armando Ianucci, le créateur de cette série satirique tournée sur le vif, et qui compte essentiellement sur des dialogues cinglants pour faire mouche. On n'y croit pas toujours, malheureusement, même si ce côté inégal est contrebalancé par quelques répliques exceptionnellement assassines. Une semi-réussite qui reste cependant largement supérieure à d'autres séries humoristiques.

Une série HBO créée par Armando Iannucci. Avec Julia Louis-Dreyfus, Anna Chlumsky, Tony Hale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires