À la télé ce jeudi soir: Paris

22/01/15 à 07:00 - Mise à jour à 16/01/15 à 15:52

Source: Focus

Le duo Virginie Brac-Gilles Gannier (Engrenages) est de retour avec une mini-série en six épisodes pour Arte, bardée d'ambition.

À la télé ce jeudi soir: Paris

Julie Ordon (Jennnifer) et Kool Shen (Sacha) © Pierre Vialle/Son et Lumière

Des années durant, la France a ramé de toutes ses forces pour s'offrir des séries répondant aux standards de qualité américains, ou du moins anglais et scandinaves. En finissant, notamment, par créer Engrenages, fiction policière rêche reléguant pour toujours Julie Lescaut et Navarro sur les poussiéreuses étagères du temps. C'est à Virginie Brac et Gilles Bannier que l'on devait Engrenages, ainsi que Les beaux mecs, essai plutôt réussi sur les gangsters à l'ancienne. Le duo revient, signé par Arte ce coup-ci, pour une mini-série en six épisodes bardée d'ambition. Celle de raconter la journée d'une capitale aussi grouillante de vie que Paris, à travers le destin d'une brochette de personnages qui, sans le savoir et de l'aube à l'aube, vont tous être liés les uns aux autres de façon décisive.

Une série chorale donc, qui nous mène sur les traces d'Alexia, jeune et flamboyant transsexuel actif au Sunset, et qui va, par hasard, aider le fils adoptif du Premier ministre à retrouver sa mère biologique. Dans le même temps, ledit Premier ministre doit faire face aux menaces proférées par un homme d'affaires russe, qui semble bien décidé à révéler aux médias une affaire de corruption plutôt compromettante... On ne peut pas énumérer toutes les trames narratives qui s'entremêlent dans Paris, Virginie Brac ayant décidé de placer ses oeufs dans bien des paniers fictionnels différents, multipliant les points de vue dans des couches sociales diverses.

Si la qualité du jeu et de la mise en scène vole globalement au-delà de la moyenne pour une production hexagonale, on regrettera un peu le côté artificiel du dispositif: on ne croit pas toujours aux connexions entre les personnages, qu'on dirait parfois manipulées par de grosses ficelles bien commodes. N'est pas Game of Thrones qui veut, bien entendu. Pour autant, ces six épisodes d'une trentaine de minutes, diffusés deux jeudis de suite par Arte, ne manquent pas d'ampleur, et nous permettent notamment de revoir ce bon Kool Shen au générique. L'ancienne moitié de NTM, s'il ne crève pas autant l'écran que son ancien binôme Joey Starr, n'en demeure pas moins intéressant devant une caméra...

  • SÉRIE CRÉÉE PAR VIRGINIE BRAC. AVEC NANOU GARCIA, SARAH-JANE SAUVEGRAIN, ERIC CARAVACA.
  • Ces jeudis 15 et 22 janvier à 20h50 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires