À la télé ce jeudi soir: Generation War

28/08/14 à 07:00 - Mise à jour à 22/08/14 à 16:26

Source: Focus

On l'avait déjà remarqué au moment de La Chute (Der Untergang, d'Oliver Hirschbiegel): évoquer la Seconde Guerre mondiale dans la fiction allemande contemporaine a toujours quelque chose de spécial.

À la télé ce jeudi soir: Generation War

Generation War © DR

On l'avait déjà remarqué au moment de La Chute (Der Untergang, d'Oliver Hirschbiegel): évoquer la Seconde Guerre mondiale dans la fiction allemande contemporaine a toujours quelque chose de spécial et d'interpellant, notamment parce que c'est le plus souvent nos yeux de vainqueurs, ceux du cinéma américain, anglais ou français, qui nous avaient guidés à travers ce douloureux épisode. Le changement de perspective, parfois déstabilisant, se révèle néanmoins captivant. Saluée à juste titre par la critique, Generation War embrasse le destin de cinq jeunes Allemands dès 1941. Des amis d'enfance que le conflit va marquer pour toujours. Tandis que Wilhelm part sur le Front russe avec son frère Friedhelm, bientôt rejoints par l'infirmière Charlotte, le Juif Viktor et sa copine Greta restent à Berlin, où la situation de Viktor, désormais obligé de porter une étoile jaune, devient chaque jour plus incertaine...

Audacieuse et ambitieuse, Generation War prend le pari d'humaniser ses personnages. Une noble posture qui peut forcément prêter à la controverse. Notamment parce qu'en plaçant sa fiction à hauteur d'homme, le réalisateur laisse l'ouragan nazi, les SS et la Solution finale quelque peu en marge, ce qui paraît aussi légitime que potentiellement dérangeant pour pas mal de monde. Reste une fiction solide, en trois épisodes, qui n'a pas grand-chose à envier aux meilleurs films de guerre: au-delà d'une mise en scène impeccable et d'une reconstitution historique soignée, Generation War repose sur une interprétation assez saisissante de vérité. De quoi, peut-être, réveiller la production télévisuelle allemande, quelque peu à la traîne face aux séries anglaises, scandinaves et, dans une moindre mesure, françaises.

  • MINI-SÉRIE ZDF CRÉÉE PAR PHILIPP KADELBACH. AVEC TOM SCHILLING, VOLKER BRUCH, KATHARINA SCHÜTTLER.
  • Ce jeudi 28 août à 20h50 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires