À la télé ce dimanche soir: Nikita

12/04/15 à 07:00 - Mise à jour à 10/04/15 à 15:37

Source: Arte

Suite à un braquage qui a mal tourné, Nikita, jeune junkie ultraviolente et déboussolée, est condamnée à la prison à perpétuité. Elle est recrutée pour devenir une tueuse à la solde du gouvernement... Un thriller violent et tendu, porté par la performance inoubliable d'Anne Parillaud.

À la télé ce dimanche soir: Nikita

Anne Parillaud dans Nikita de Luc Besson. © DR

Suite à un braquage qui a mal tourné, Nikita, jeune junkie ultraviolente et déboussolée, est condamnée à la prison à perpétuité. Peu de temps après son incarcération, elle est déclarée officiellement morte. Un agent spécial l'a en réalité recrutée pour devenir une tueuse professionnelle au service de l'État. À l'issue d'une formation de plusieurs années, la jeune femme retrouve le monde extérieur pour accomplir ses premières missions...

Dans la première partie du film, Nikita est une adolescente inadaptée et haineuse. Ce n'est que lorsqu'elle se cogne à l'apprentissage d'une violence légitimée par l'intérêt supérieur de l'État que le malaise éprouvé face à son comportement se dissipe pour laisser place à l'empathie. Car l'indomptable demoiselle a tout à assimiler, y compris les usages sociaux de base. Métamorphosée et jetée dans la vie réelle, elle expérimente pour la première fois l'amour dans les bras de Marco, un homme généreux et drôle, incarné avec conviction par Jean-Hugues Anglade. Mais comment gérer cette relation sincère et pourtant entachée par le mensonge quand les missions se font de plus en plus périlleuses? Anne Parillaud, dans le rôle de sa vie - elle a remporté le César de la meilleure actrice -, domine ce film d'action tendu et survitaminé où la brutalité impitoyable est compensée par des scènes de bonheur conjugal et un humour noir bien dosé.

Thriller de Luc Besson. Avec Anne Parillaud, Jean-Hugues Anglade, Tchéky Karyo, Jeanne Moreau et Jean Reno. 1990.

Ce dimanche 12 avril à 20h45 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires