40 ans, toujours puceau

24/08/12 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Judd Apatow nous montre, avec cette superbe comédie, toute l'étendue de son talent et de sa sensibilité. Steve Carell y est formidable.

40 ans, toujours puceau

© RTBF

COMÉDIE DE JUDD APATOW. AVEC STEVE CARELL, CATHERINE KEENER, PAUL RUDD. 2005. ***
Ce vendredi 31 août à 20h20 sur La Une.

Il est de ces titres qui ne semblent rien promettre, ou presque, et sous lesquels brillent pourtant de très bon films. C'est le cas de la comédie de Judd Apatow, le réalisateur, producteur et scénariste dont l'influence sur le cinéma made in USA fut et reste décisive en matière de comique régressif. Les hilarants SuperGrave, Sans Sarah rien ne va, En cloque mode d'emploi, Funny People, Walk Hard ou American Trip lui doivent beaucoup, voire tout. Et il a révélé l'épatante nouvelle génération de comédiens emmenée par Seth Rogen, Jonah Hill, Steve Carell, Paul Rudd, Jason Segel, Michael Cera et (tout de même une fille!) Leslie Mann.

Carell, Rogen, Mann, Rudd et -brièvement- Hill sont au générique de 40 ans, toujours puceau. Carell incarnant le héros du film, un certain Andy Stitzer, chef d'inventaire dans un magasin d'électronique. Andy aborde la quarantaine avec un handicap que le récit des exploits sexuels de ses collègues rend plus pénible à assumer: il est encore vierge! S'étant finalement résolu à révéler la chose à des amis, il verra ces derniers entreprendre d'y remédier, par des moyens qui auront des conséquences hilarantes...

Derrière la caméra, Judd Apatow, en digne roi de la comédie "adulescente", ne ménage pas les zygomatiques du spectateur avec ce film truffé de gags mortels et dopé à l'obsession érotico-burlesque. Idéalement entouré par des partenaires éminemment complices, Steve Carrel est très bien dans un rôle qui lui va comme un gant. Lui-même jeune quadragénaire au moment du tournage (il est né en 1962), le natif de Concord, Massachusetts, accède à la célébrité internationale avec un film que précédèrent des seconds rôles dans (notamment) Bruce tout-puissant, Ma sorcière bien-aimée et Melinda et Melinda (de Woody Allen). Les 177 millions de dollars rapportés par 40 ans, toujours puceau -pour un budget de 26 millions seulement- attestent du succès de la comédie d'Apatow. Désormais vedette, Steve Carell tiendra bientôt le rôle titulaire de Max la menace, un autre triomphe, tout en étant excellent dans la petite comédie indépendante Little Miss Sunshine. Plus récemment, Date Night fut un autre désopilant succès pour un acteur dont on aime retrouver la mince silhouette, le visage souvent impassible, et le talent pour incarner Monsieur tout-le-monde et l'amener au bord de la folie furieuse.

Nos partenaires