10 séries télé belges francophones en chantier

29/11/13 à 10:36 - Mise à jour à 10:37

Source: Focus Vif

Dix projets de séries télé belges francophones ont franchi le cap des premières sélections du Fonds de soutien mis en place en juillet dernier conjointement par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RTBF afin de développer une offre de fictions belge francophone diversifiée et récurrente sur les antennes de la télévision publique. Ils bénéficieront chacun d'une aide au développement de 48.000 euros afin d'élaborer une "bible" préalable à l'écriture de leurs différents épisodes.

10 séries télé belges francophones en chantier

Laurence Bibot (ici, sur le tournage de "Hors Cadre" en 2008), scénarisera l'un des 10 projets de série télé. © BELGA/Guillaume Simonin

Intrigue policière, série politique, drame social, thriller fantastique ou comédie déjantée, l'imagination des scénaristes a tourné à plein régime pour faire émerger des concepts susceptibles d'accrocher le grand public tout en reflétant notre identité belge francophone. Un processus d'écriture en ateliers va s'atteler dans les prochains mois à développer le cadre, les intrigues et les personnages de ces séries feuilletonnantes et récurrentes.

Les 10 projets qui recevront un soutien au développement:

  • La chorale, de Jean-Marc et Christophe Vervoort, Gabrille Borile et Kadija Leclere (La Cie Cinématographique);
  • Invisibles, de Pierre Puget et Mehdi Husain (BE-Films);
  • Au nom du fisc, d'Olivier Prieur et Harry Cleven (Climax Films);
  • Gardes à vue, de Pierre Penneman et Patrick Delperdange (Fontana);
  • La trêve, de Stéphane Bergmans, Benjamin d'Aoust et Matthieu Donck (Hélicotronc);
  • Plus belge la vie, de Laurence Bibot (Kings Entertainment);
  • Condominium, de Julien Gras-Payen et Aurélia Morali (Need Productions);
  • Ennemi public, d'Antoine Bours, Matthieu Frances, Christopher Yates et Gilles de Voghel (Playtime Films);
  • Elisa Granel, de Luc Jabon et Stefan Liberski (Stromboli Pictures);
  • Koufar, de Erwan Augoyard, Sophie Kovess-Brun et Taylan Barman (To Do Today Productions).

Début 2014, sur base de la bible développée autour de ces 10 projets (version dialoguée du 1er épisode, synopsis des épisodes suivants, budget estimatif), le Fonds FWB-RTBF retiendra un maximum de 6 projets dont il soutiendra la poursuite de l'écriture et du développement ainsi que la réalisation d'un pilote court. Ces pilotes permettront de déterminer ensuite un maximum de 4 séries pouvant entrer effectivement en phase de production.

A terme, le but est de produire une quarantaine d'épisodes par an correspondant à 4 séries de 10 épisodes destinés à une diffusion en prime time sur la RTBF.

Lancé conjointement par la Fédération Wallonie-Bruxelles, à l'initiative de la Ministre de la Culture et de l'Audiovisuel Fadila Laanan, et la RTBF, le Fonds FWB-RTBF pour les séries belges mutualise les moyens de la Fédération et de la RTBF à hauteur de près de 15 millions sur quatre ans (2014-2017) afin d'ouvrir un nouvel espace de création télévisuelle autour de séries belges, francophones, identitaires et populaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires