Édito: Le syndrome des syndromes

Édito: Le syndrome des syndromes

Laurent Raphaël - Il pullule comme des sauterelles un jour de plaie en Egypte. Qu'on l'appelle Stockholm, Peter Pan ou Stendhal, le syndrome bruisse dans la sphère médiatique ces temps-ci. On le sert à tout bout de champ, autant pour s'éviter l'énumération fastidieuse des symptômes qu'il est censé désigner que pour sa sonorité tonique.