Critique ciné: Eisenstein in Guanajuato, baroque et fantaisiste

Critique ciné: Eisenstein in Guanajuato, baroque et fantaisiste

BIOGRAPHIE | Peter Greenaway signe une fantaisie baroque autour du séjour d'Eisenstein à Guanajuato où, parti tourner Que Viva Mexico!, le réalisateur russe aura la révélation de son homosexualité.


Octobre

Octobre

Les connaisseurs (et peut-être les autres) féliciteront Arte de placer, à heure tardive certes, l'un des chefs-d'oeuvre fondateurs du cinéma.