L'édito: Je râle donc je suis

L'édito: Je râle donc je suis

Laurent Raphaël - On en croise tous les jours, du matin au soir, à domicile, sur la route, au boulot, au supermarché, à la cantine, au bistro, dans le métro, à la télé, au cinéma, dans les gradins, sur Internet. Le réveil sonne -toujours trop tôt- et c'est parti pour le festival des complaintes.