La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
La série Evil Dead débutera en 2015
03514072014-11-18 11:42:292014-11-18 11:42:30NonePas de parutionNormalArticleTanguy Labrador RuizPar Tanguy Labrador RuizCinémaLeVif Focus

La série Evil Dead débutera en 2015

Les fans de (bonnes) productions horrifiques ont de quoi se réjouir: Evil Dead est de retour, et promet de dézinguer du monstre à la télévision en 2015. Et Sam Raimi est de la partie. Impatients, nous?

auto2014-11-18 11:42:42http://focus.levif.be/culture/cinema/la-serie-evil-dead-debutera-en-2015/article-normal-351407.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/cinema/la-serie-evil-dead-debutera-en-2015/article-normal-351407.htmlhttp://focus.levif.be/culture/cinema/http://m.focus.levif.be/culture/cinema/
La série Evil Dead débutera en 2015

Après American Horror Story, Penny Dreadful, The Strain ou encore Salem, ce sera au tour d'Ash Williams de faire face aux forces démoniaques qui veulent sa mort prématurée. Mais pas au cinéma. Cette fois, Bruce Campbell interprétera Ash dans une série, qui s'appellera Ash Vs. Evil Dead et se déroulera sur 10 épisodes de 30 minutes. Sortie prévue en 2015.

Sam Raimi, qui a réalisé les trois films cultes, sera le producteur exécutif de la série, ce qui devrait rassurer les fans quand à une certaine ligne artistique chère à la licence.

Campbell a déclaré au sujet de ce nouveau projet qu'il "est très excité de proposer cette série aux fans d'Evil Dead à travers le monde entier. Elle leur donnera tout ce qu'ils réclamaient: du gros bottage de cul de monstres et beaucoup d'humour outrageux."

Le scenario proposera de retrouver Ash avec son bras-tronçonneuse, faisant face à énormément de deadites (les monstres démoniaques des films) . Il devra également combattre ses démons intérieurs. Et le destin n'a pas l'intention de libérer le héros de l'emprise du mal de sitôt, affirme le synopsis de la série.

Alors qu'Evil Dead 3 date de 1993, Sam Raimi s'est fait connaître pour avoir réalisé les 3 premiers Spider-Man, ainsi que le film d'horreur Drag Me To Hell. Il est également le producteur du film The Grudge. Et surtout, il a été choisi pour porter l'excellent survival horror vidéoludique The Last of Us à l'écran. Peut-être parviendra-t-il à éviter l'écueil du navet, façon Street Fighter, Doom ou encore Mario Bros ?

En attendant la sortie de Ash Vs Evil Dead sur Starz en 2015 (et sans doute un peu plus tard chez nous), il ne vous reste plus qu'à (re)voir Evil Dead, Evil Dead 2, Evil Dead 3: Army of Darkness ainsi que le reboot, Evil Dead, réalisé en 2013 par Fede Alvarez (avec une co-scénarisation de Sam Raimi et un cameo de Bruce Campbell). Un bon paquet d'hémoglobine pour s'échauffer donc.

737labrador-ruiz-tanguyStagiaireLabrador RuizTanguyreporter/assets/391/avatar_200437.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/tanguy-labrador-ruiz-737.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/tanguy-labrador-ruiz-737.htmlséries TVSam Raimievil deadfilm d'horreurbruce campbell
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif
0122082014-01-10 12:09:00Focus VifPas de parutionReviewArticleLouis DanversPar Louis DanversTélé

À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif

Dans ce western de Sam Raimi, Leonardo DiCaprio encore ket incarne le Kid, jeune gâchette engagée dans un tournoi de duels, ainsi que dans un jeu de séduction avec une belle tireuse que joue Sharon Stone.

2014-01-17 07:00:00LeVif Focusauto2014-01-17 16:59:59http://focus.levif.be/culture/tele/a-la-tele-ce-vendredi-soir-mort-ou-vif/article-review-12208.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/tele/a-la-tele-ce-vendredi-soir-mort-ou-vif/article-review-12208.htmlhttp://focus.levif.be/culture/tele/http://m.focus.levif.be/culture/tele/
À la télé ce vendredi soir: Mort ou vif

L'actrice s'est battue pour que Mort ou vif puisse se faire, et en a confié la réalisation au petit génie d'Evil Dead et de Darkman, Sam Raimi. Ce dernier nous régale avec un spectacle aussi (littéralement) percutant que (savoureusement) décalé, semé d'hommages aux grands cinéastes du genre. Sharon Stone trouve un de ses rôles les plus flamboyants, dans un personnage de "cowgirl" surprenant son monde en maniant le six coups mieux que bien des hommes. Parmi les mâles que vient troubler l'irruption d'une femme, on reconnaît -outre DiCaprio- l'inoxydable Gene Hackman, et un tout jeune acteur néo-zélandais dont on allait beaucoup reparler: Russell Crowe. À voir, pour ses combats filmés de manières toutes différentes, son humour débridé, son traitement façon BD de la violence, et une interprétation aux petits oignons.

UN WESTERN DE SAM RAIMI. AVEC SHARON STONE, GENE HACKMAN, RUSSELL CROWE. 1995.Ce vendredi 17 janvier à 20h05 sur AB3.

20danvers-louisJournaliste cinémaDanversLouisreporter/assets/88/avatar_45381.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlSam Raimileonardo dicaprio
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3
084512013-05-24 15:16:15Focus VifPas de parutionReviewArticleLouis DanversPar Louis DanversTélé

À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3

Un peu plus faible que les épisodes précédents, cette nouvelle percée dans l'univers de Peter Parker/Spider-Man pèche par un côté trop bavard.

2013-05-27 07:00:00LeVif Focusauto2013-05-24 15:16:18http://focus.levif.be/culture/tele/a-la-tele-ce-lundi-soir-spider-man-3/article-review-8451.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/tele/a-la-tele-ce-lundi-soir-spider-man-3/article-review-8451.htmlhttp://focus.levif.be/culture/tele/http://m.focus.levif.be/culture/tele/
À la télé ce lundi soir: Spider-Man 3

Très probablement un cran au-dessous des deux premiers films de la saga, ce troisième épisode voit Peter Parker, alias Spider-Man, rêver à un beau mariage avec sa bien-aimée de toujours, Mary-Jane. Mais celle-ci s'inquiète à juste titre de l'évolution de son potentiel époux, confronté au versant sombre de sa personnalité avec la complicité non désirée d'un "parasite" venu de l'espace... Le Bien et le Mal en venant -assez brièvement- à se confondre dans un spectacle par moments trop bavard, et où l'action conserve ses droits mais fait aussi place aux problèmes sentimentaux du héros. On peut préférer la première aux seconds, même si le toujours efficace Sam Raimi sait emballer le spectacle avec un brio certain. Quant à Tobey Maguire, dont le choix pour le rôle fut contesté dès l'origine, il conserve cet air d'Américain moyen que Raimi voulait mettre en avant... et qui ne sera jamais du goût de certains fans de la bande dessinée.

FILM DE SCIENCE-FICTION DE SAM RAIMI. AVEC TOBEY MAGUIRE, KIRSTEN DUNST, JAMES FRANCO. 2007.

Ce lundi 27 mai à 21h35 sur RTL-TVI.

<iframe width="460" height="259" src="http://www.youtube.com/embed/jwKSpXj03uU?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
20danvers-louisJournaliste cinémaDanversLouisreporter/assets/88/avatar_45381.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlSpider-ManSam RaimiKirsten DunstTobey Maguire
Evil Dead: gore bless you
Evil Dead: gore bless you
Evil Dead: gore bless you
Evil Dead: gore bless you
Evil Dead: gore bless you
Evil Dead: gore bless you
082532013-05-14 10:48:27Focus VifPas de parutionReviewArticleJulien BroquetPar Julien BroquetCinéma

Evil Dead: gore bless you

HORREUR | L'Uruguayen Fede Alvarez signe un remake sanguinolent et gore du Evil Dead de Sam Raimi.

2013-05-14 10:48:00LeVif Focusauto2013-05-14 11:04:36http://focus.levif.be/culture/cinema/evil-dead-gore-bless-you/article-review-8253.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/cinema/evil-dead-gore-bless-you/article-review-8253.htmlhttp://focus.levif.be/culture/cinema/http://m.focus.levif.be/culture/cinema/
Evil Dead: gore bless you

Dès que le mot est lâché, il y a de quoi commencer à paniquer. Et pas que quand on parle de film d'horreur, d'ailleurs. Le remake est plutôt du genre à faire flipper sévère dans les chaumières. A fortiori quand il s'agit d'un film culte de chez culte revisité par un Uruguayen dont c'est le premier long métrage.

Evil Dead 2013 part malgré tout avec un a priori plutôt positif. Il est produit par Rob Tapert, Sam Raimi et Bruce Campbell, respectivement le producteur, le réalisateur et l'acteur du Evil Dead original sorti en octobre 1981 aux Etats-Unis. Puis, c'est Sam Raimi en personne qui a confié le projet à Fede Alvarez.

Un inconnu? Presque. Alvarez s'est fait remarquer sur YouTube avec le court métrage Ataque de Panico. Une mise à sac de Montevideo par une bande de robots que le Sud-Américain aurait, selon la légende, tournée pour seulement 300 dollars. La société, Ghost House Pictures, de l'oncle Sam lui a offert un million de dollars pour l'adapter au format long. Mais l'idée ayant été abandonnée, Raimi lui fila les clés de ce fameux remake. Se souvenant sans doute qu'il avait lancé sa carrière en en tournant l'ancêtre après avoir seulement signé quelques courts à même de convaincre des investisseurs. A cette nuance près qu'à l'époque, le futur réal de Spider-Man avait 20 piges. Et qu'Alvarez en a déjà 35.

Membres tranchés, chair arrachée

Cinq jeunes et un chien, dont une jeune camée qui tente de décrocher flanquée de son frangin, partent en retraite dans un chalet au fond des bois. Ils trouvent un bouquin. L'un d'entre eux se sent obligé d'en lire un extrait et réveille le malin... Le scénario, dont Diablo Cody (Juno) a un moment eu la charge, ne brille pas, loin s'en faut, par son originalité. Malgré les poncifs du film de genre avec ses tics et ses codes, Alvarez ne s'en sort pas trop mal. Il n'écrira guère en lettres de sang l'histoire de l'épouvante comme son illustre prédécesseur mais ne joue pas vraiment non plus sur le même terrain. Là où Raimi avait, il y a une trentaine d'années, abattu la carte des effets spéciaux artisanaux et d'une angoisse que le poids des ans a teintés d'humour, cet Evil Dead 2013 est traité de manière beaucoup plus léchée et formelle. Il installe une atmosphère glauque et pénètre un minimum la psychologie des personnages (pas de bimbos à gros seins et de surfeurs aux tablettes de chocolat, mais des post-ados plutôt crédibles parmi lesquels le héros de Thumbsucker Lou Taylor Pucci) avant de faire couler l'hémoglobine de manière à la fois gore et esthétisante. Membres tranchés, chair arrachée... Dans cet Evil Dead new look qui pousse moins à sursauter (c'est tout un art de jouer avec les peurs) qu'à détourner le regard, on joue à la cloueuse électrique, à la seringue, au cutter et à la tronçonneuse...

Si le personnage culte de Ash a disparu de la circulation, quelques scènes comme le viol par branches d'arbres rappelleront de bons souvenirs aux fans. Sympathy for the Evil...

Film d'horreur de Fede Alvarez. Avec Jane Levy, Shiloh Fernandez et Lou Taylor Pucci. 1h30. Sortie: 15/05.

<iframe width="460" height="259" src="http://www.youtube.com/embed/au7egIalQKc?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
16broquet-julienJournaliste musique et téléBroquetJulienreporter/assets/88/avatar_45378.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/julien-broquet-16.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/julien-broquet-16.htmlSam Raimievil deadhorreurFede Alvarez
Oz the Great and Powerful
Oz the Great and Powerful
Oz the Great and Powerful
Oz the Great and Powerful
Oz the Great and Powerful
Oz the Great and Powerful
075212013-03-12 14:04:152013-03-18 20:11:36FocusPas de parutionReviewArticleNicolas ClémentPar Nicolas Clément

Oz the Great and Powerful

FANTASTIQUE | Sam Raimi se fait plaisir avec un prequel inégal mais sincère célébrant la magie et l'illusion du cinéma.

LeVif FocusCinémaauto2013-03-12 14:04:14http://focus.levif.be/culture/cinema/oz-the-great-and-powerful/article-review-7521.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/cinema/oz-the-great-and-powerful/article-review-7521.htmlhttp://focus.levif.be/culture/cinema/http://m.focus.levif.be/culture/cinema/
Oz the Great and Powerful

FILM FANTASTIQUE DE SAM RAIMI. AVEC JAMES FRANCO, MICHELLE WILLIAMS, MILA KUNIS. 2H07. SORTIE: 13/03. ***

Du séminal Evil Dead (1981) au récent Drag Me to Hell (2009), on connaît le goût prononcé de Sam Raimi pour la chasse aux mauvais esprits. C'est aux sorcières de l'inoxydable The Wizard of Oz (1939), rien de moins, qu'il s'attaque aujourd'hui avec ce prequel haut en couleurs multipliant tout à la fois les références à l'original (ironie sur sa dimension musicale -ici quasiment évacuée- comprise), à l'univers des contes de fées (Blanche-Neige en tête), au monde forain (théâtre d'une ouverture infusant son parfum d'artisanat à l'ancienne tout au long du film) et à son propre cinéma (voir notamment l'inévitable caméo de Bruce Campbell).

D'une certaine manière, ce Monde fantastique d'Oz (pour la version française) était en fait déjà pitché à la fin du classique de Victor Fleming, quand le magicien, avant de proposer à la jeune Dorothy de la ramener à la maison en montgolfière, évoque les temps lointains de son arrivée au pays d'Oz, à bord du même engin. C'est cette histoire-là que Raimi entreprend aujourd'hui de raconter, remontant pour ce faire au tout début du XXe siècle, au Kansas, où Oscar Diggs (James Franco), magicien empoté et coureur de jupons, végète dans un charlatanisme bon enfant. Jusqu'à l'impair de trop, le poussant à la fuite et, une tornade plus loin, vers Oz, où il est accueilli en sauveur potentiel d'un pays tyrannisé par une (et bientôt deux) vilaine(s) sorcière(s)...

There is no place like Oz

Passé un générique old school à la 3D immersive réellement impressionnante -elle ne sera plus qu'un sympathique gimmick par la suite- et une intro baignée d'un noir et blanc de rigueur, l'arrivée au pays d'Oz, tout en artificialité revendiquée et en couleurs éclatantes, dévoile un univers graphique plus convaincant, et abouti, que celui du Alice de Tim Burton. Et si le récit, fantaisie enfantine à l'humour résolument potache, manque de punch, voire d'une certaine envergure, c'est peut-être que Raimi semble peu ou prou envisager son film comme un parc d'attractions à investir, rivière sauvage et grand huit vertigineux inclus. Un parti pris ludique qui n'empêche en rien inventivité et magie de s'inviter à la fête puisque ce Oz prend aussi la forme d'un hommage conjugué à deux génies, Edison et Houdini. Auxquels on ajouterait volontiers Méliès, tant il plane sur les plus belles scènes du film, véritablement merveilleuses, la féerie et l'illusion propres au cinéma des premiers temps cher au père des effets spéciaux. Inscrivant son propos dans le contexte troublé de temps incertains, Raimi fait ainsi le pari d'un film résolument placé sous le signe de l'enchantement -certes un tantinet béat-, de l'espoir et de la foi. Histoire de dire aussi que dans la vie, comme au cinéma, il faut parfois le croire pour le voir.

13clement-nicolasJournaliste cinémaClémentNicolasreporter/assets/88/avatar_45376.jpgnicolas.clement@levif.behttp://focus.levif.be/culture/auteurs/nicolas-clement-13.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/nicolas-clement-13.htmlfantastiquefilmSam Raimioz the great and powerful
Mort ou vif
Mort ou vif
Mort ou vif
Mort ou vif
068472013-01-07 12:07:342013-03-18 20:27:19FocusPas de parutionReviewArticleLouis DanversPar Louis Danvers

Mort ou vif

Belle soirée consacrée à Leonardo DiCaprio par France 3, avec le récent et politiquement significatif Blood Diamond, et surtout ce western où un Leo encore ket incarne le Kid, jeune gâchette engagée dans un tournoi de duels, ainsi que dans un jeu de séduction avec une belle tireuse que joue Sharon Stone.

LeVif FocusTéléauto2013-01-07 12:07:33http://focus.levif.be/culture/tele/mort-ou-vif/article-review-6847.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/tele/mort-ou-vif/article-review-6847.htmlhttp://focus.levif.be/culture/tele/http://m.focus.levif.be/culture/tele/

UN WESTERN DE SAM RAIMI. AVEC SHARON STONE, GENE HACKMAN, RUSSELL CROWE. 1995. ****

Ce jeudi 10 janvier à 23h45 sur France 3.

DR

Belle soirée consacrée à Leonardo DiCaprio par France 3, avec le récent et politiquement significatif Blood Diamond, et surtout ce western où un Leo encore ket incarne le Kid, jeune gâchette engagée dans un tournoi de duels, ainsi que dans un jeu de séduction avec une belle tireuse que joue Sharon Stone. L'actrice s'est battue pour que Mort ou vif puisse se faire, et en a confié la réalisation au petit génie d'Evil Dead et de Darkman, Sam Raimi. Ce dernier nous régale avec un spectacle aussi (littéralement) percutant que (savoureusement) décalé, semé d'hommages aux grands cinéastes du genre. Sharon Stone trouve un de ses rôles les plus flamboyants, dans un personnage de "cowgirl" surprenant son monde en maniant le six coups mieux que bien des hommes. Parmi les mâles que vient troubler l'irruption d'une femme, on reconnaît -outre DiCaprio- l'inoxydable Gene Hackman, et un tout jeune acteur néo-zélandais dont on allait beaucoup reparler: Russell Crowe. A voir, pour ses combats filmés de manières toutes différentes, son humour débridé, son traitement façon BD de la violence, et une interprétation aux petits oignons.

20danvers-louisJournaliste cinémaDanversLouisreporter/assets/88/avatar_45381.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlfilmSam Raimileonardo dicapriomort ou vifsharon stone
Spider-Man
Spider-Man
Spider-Man
Spider-Man
Spider-Man
Spider-Man
05032011-02-08 07:56:162013-03-18 20:49:17FocusPas de parutionNormalArticle

Spider-Man

Peter, étudiant bigleux et timide, est la risée de ses camarades. Lors d'une excursion scolaire, il est mordu par une araignée génétiquement modifiée. Le lendemain, il se réveille doté de facultés exceptionnelles. Il a retrouvé une vue impeccable et peut grimper au plafond. Il est même capable de projeter des fils dans l'espace...

LeVif FocusTéléauto2011-02-08 07:56:15http://focus.levif.be/culture/tele/spider-man/article-normal-503.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/tele/spider-man/article-normal-503.htmlhttp://focus.levif.be/culture/tele/http://m.focus.levif.be/culture/tele/
Spider-Man

Ses fans de la première heure préfèrent sans doute le voir se lâcher plus et offrir des délires horrifiques à la Evil Dead, Darkman ou plus récemment Jusqu'en enfer. Mais le très doué Sam Raimi n'en a pas moins réussi son adaptation des aventures de l'homme araignée. Le rôle du super héros de Marvel Comics a été confié à Tobey Maguire, un jeune acteur aux allures d'étudiant américain moyen et plutôt effacé.

Ce qu'est en réalité Peter Parker avant qu'une araignée génétiquement modifiée le morde et provoque en lui les changements que l'on sait. Maguire est convaincant dans les parties du film consacrées à sa vie normale d'orphelin élevé par son oncle et sa tante, et trop timide pour avouer ses sentiments à la jolie Mary Jane (Kirsten Dunst). Dans les scènes fantastiques, où les pouvoirs de Spider-Man se déploient, l'action et les effets spéciaux prennent le relai avec une belle efficacité. Et Willem Dafoe, un sacré comédien, vient utilement mettre son grain de sel dans le rôle du méchant Bouffon Vert que le héros affronte jusqu'à une scène finale des plus spectaculaires.

Le film a remporté un immense succès populaire, lequel a permis de produire ensuite Spider-Man 2 et Spider-Man 3. Pour la petite histoire, on notera deux apparitions de complices de Sam Raimi. Bruce Campbell (qui a joué dans la série des Evil Dead) campe un commentateur de combats de catch. Et Lucy Lawless (qui fut dirigée par Raimi dans la série Xena et tient aujourd'hui un rôle important dans sa nouvelle production télévisée Spartacus: Blood And Sand) fait un bref passage en punkette... Deux détails, mais qui montrent la fidélité d'un réalisateur auquel la réussite commerciale n'a jamais fait oublier son enthousiasme des débuts.

Spider-Man, 20.35 sur Club RTL.

Film fantastique de Sam Raimi, avec Tobey Maguire, Willem Dafoe, Kirsten Dunst. 2002.

Louis Danvers

Spider-ManSam Raimi