L'édito: Le sens de la fête

L'édito: Le sens de la fête

Laurent Raphaël - Il y a un an d'ici, alors que Paris pleurait ses morts et que Bruxelles cédait à la psychose, on se demandait si ce n'était pas indécent de fêter Noël comme si de rien n'était. Douze mois et un mardi noir plus tard, la question se repose.