House at the End of the Street

House at the End of the Street

HORREUR | Son titre louche éhontément vers Wes Craven et Ruggero Deodato, mais le film n'effleure pas une seule seconde la violence malsaine du premier ni même le sulfureux parfum de mauvaise série B du second.