[Critique ciné] Grave, iconoclasme sans concession

[Critique ciné] Grave, iconoclasme sans concession

HORREUR | Le premier essai réussi de Julia Ducournau est tantôt un film d'horreur gore, tantôt un drame identitaire à l'esthétique soignée.

Critique ciné: Alleluia, l'amour à mort

Critique ciné: Alleluia, l'amour à mort

DRAME CRIMINEL | La passion mène un couple au-delà du bien et du mal dans le film à la fois choc et profond d'un Fabrice du Welz très inspiré.