Le Chat du rabbin
Le Chat du rabbin
Le Chat du rabbin
Le Chat du rabbin
Le Chat du rabbin
Le Chat du rabbin
056732011-06-07 15:43:082013-03-18 20:56:33FocusPas de parutionReviewArticle

Le Chat du rabbin

ANIMATION | Le vivre ensemble est au coeur de cette adaption au cinéma (en 3D) du Chat du Rabbin, par son auteur Joan Sfar. Caustique et voltairien, mais aussi sensuel et drôle.

LeVif FocusCinémaauto2011-06-07 15:43:07http://focus.levif.be/culture/cinema/le-chat-du-rabbin/article-review-5673.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/cinema/le-chat-du-rabbin/article-review-5673.htmlhttp://focus.levif.be/culture/cinema/http://m.focus.levif.be/culture/cinema/
Le Chat du rabbin

ANIMATION | La sortie de cette adaptation très attendue de sa bande dessinée à succès par Sfar vient après celle, fort bien accueillie, de son Gainsbourg (vie héroïque). Le Chat du rabbin aurait pu être prêt avant, mais le réalisateur a préféré prolonger le travail pour faire du film un spectacle en 3D.

Nous sommes donc dans les années 20, à Alger, où vit le héros de l'histoire: un chat dont les maîtres sont un rabbin débonnaire et sa fille très charmante. Le félin est malin. Et quand il se met soudainement à parler, après avoir dévoré un perroquet trop bavard, c'est pour poser des questions très élaborées sur sa propre judéité, sur l'existence de Dieu, sur le fait de savoir s'il peut faire sa bar-mitsvah...

L'arrivée d'un jeune juif russe échappé d'un pogrom, et qui cherche une mystérieuse tribu africaine hébraïque, lancera chat et rabbin dans un périple où l'aventure sera pimentée de réflexions sur la religion, son rôle, et ses dérives quand l'intolérance conduit au rejet de l'autre. L'ensemble est fluide, sensuel, à la fois ouvert et impertinent (le regard est celui d'un chat très probablement incroyant), semé aussi de clins d'oeil et ponctué de surprises comme une scène inénarrable où intervient... Tintin, avec la voix de François Damiens.

Dans la foulée de son Gainsbourg, et dans la droite ligne de son travail graphique, Sfar nous propose, par-delà l'anecdote, sa vision d'un certain art de vivre.

Le chat du rabbin, film d'animation de Joan Sfar, avec les voix de François Morel, Maurice Bénichou, Hafsia Herzi. 1h40.

Louis Danvers

filmLe chat du rabbinJoan Sfar
Chagall en Russie, deuxième partie
Chagall en Russie, deuxième partie
043532011-02-10 10:13:272013-03-18 20:08:25FocusPas de parutionNormalArticle

Chagall en Russie, deuxième partie

CONTE YIDDISH | Second et dernier volet d'un récit s'attachant aux jeunes années de Marc Chagall sur un mode résolument fabuleux, pour ne pas dire fabulateur. Une conclusion qui voit le peintre, en galère, patauger dans une campagne russe ravagée par des soldats pillards et sanguinaires.

LeVif FocusLivres-BDauto2011-02-10 10:13:26http://focus.levif.be/culture/livres-bd/chagall-en-russie-deuxieme-partie/article-normal-4353.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/livres-bd/chagall-en-russie-deuxieme-partie/article-normal-4353.htmlhttp://focus.levif.be/culture/livres-bd/http://m.focus.levif.be/culture/livres-bd/

Chagall en Russie, seconde partie. De Joann Sfar, éditions Gallimard.

CONTE YIDDISH | Second et dernier volet d'un récit s'attachant aux jeunes années de Marc Chagall sur un mode résolument fabuleux, pour ne pas dire fabulateur. Une conclusion qui voit le peintre, en galère, patauger dans une campagne russe ravagée par des soldats pillards et sanguinaires. Afin de s'attirer les faveurs de la femme qu'il aime, Chagall se pique de monter un théâtre, réprimant mal son désir compulsif de dessiner et de faire voler les choses, les gens. Mais à vouloir trop bien chasser le naturel, le revoilà qui déboule au triple galop, précipitant l'échec d'une entreprise théâtrale dans l'amer goût du sang.

Gourmand, Joann Sfar brasse à nouveau dans sa grande marmite à bulles tous les thèmes qui lui sont chers: et l'amour de faire la nique à la mort, la poésie de défier la barbarie, tandis que l'art et la vie, l'imaginaire et le réel, s'affrontent en un bras de fer vieux comme le monde. Pas forcément au meilleur de sa forme, le bédéiste niçois, confondant trop souvent questionnement existentiel et philosophie de comptoir, onirisme et hermétisme, n'en finit pas moins par distiller, in extremis, le trouble. Et vole la galère...

Nicolas Clément

BDChagall en RussieJoan Sfar