Festival de Deauville (3): Punk's not dead

Festival de Deauville (3): Punk's not dead

Avec Green Room, Jeremy Saulnier (Blue Ruin) signe un excellent huis clos punkoïde au final de western. Brutal et sans concession.


Critique ciné: Blue Ruin

Critique ciné: Blue Ruin

THRILLER DRAMATIQUE | À l'abri des clichés, Jeremy Saulnier signe un thriller gonflé où le sanglant récit de vengeance mute sans prévenir en tragi-comédie désespérément humaine.