Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire
04110252015-08-18 12:15:122015-08-18 12:15:12FocusPas de parutionReviewArticleJean-François PluijgersPar Jean-François PluijgersCinémaLeVif Focus

Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire

DRAME | Catherine Corsini renoue avec la sève de son cinéma -une affaire de passion, déclinée pour le coup au féminin pluriel.

yesKevin Dochain2015-08-18 12:15:15http://focus.levif.be/culture/cinema/critique-cine-la-belle-saison-envolee-romanesque-solaire/article-review-411025.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/cinema/critique-cine-la-belle-saison-envolee-romanesque-solaire/article-review-411025.htmlhttp://focus.levif.be/culture/cinema/http://m.focus.levif.be/culture/cinema/
Critique ciné: La Belle saison, envolée romanesque solaire

Si Trois mondes, son précédent opus, l'emmenait du côté du film noir, Catherine Corsini renoue, dans La Belle Saison, avec la sève de son cinéma -une affaire de passion, déclinée pour le coup au féminin pluriel. Soit, dans la France de 1971, l'histoire de Delphine (Izïa Higelin) et de Carole (Cécile de France). Enfant de paysans, aimant les filles en toute discrétion, la première est montée à Paris en quête de liberté et d'autonomie; prof d'espagnol, vivant en couple avec Manuel, la seconde est militante au sein de mouvements féministes. Fortuite, leur rencontre va faire basculer leur existence, leur attraction mutuelle se révélant bientôt irrésistible, au mépris de leurs différences, et à rebours des conventions.

A leur suite, Catherine Corsini fait résonner l'effervescence de l'époque avec une autre, intime. Si La Belle Saison se révèle par endroits décoratif à l'excès (dans ses reconstitutions historiques en particulier), Cécile de France, rayonnante comme rarement, et Izïa Higelin, affichant un naturel à même de tout renverser sur son passage, lui confèrent toutefois une grâce singulière, ondulant avec bonheur et gourmandise au gré des temps et des contretemps de leur histoire d'amour. A quoi la partition de Grégoire Hetzel (collaborateur régulier d'Arnaud Desplechin) ajoute par ailleurs ce qu'il faut de lyrisme, libérant bientôt les êtres et leurs sentiments dans une nature bienveillante. Sans être le Brokeback Mountain limousin que l'on avait furtivement entrevu, il y a là néanmoins un joli film, envolée romanesque solaire portée par un élan souverain, et intensément incarnée par ses deux interprètes.

DRAME. DE CATHERINE CORSINI. AVEC CÉCILE DE FRANCE, IZÏA HIGELIN, NOÉMIE LVOVSKY. 1H45. SORTIE: 19/08.

8pluijgers-jean-francoisJournaliste cinémaPluijgersJean-Françoisreporter/assets/88/avatar_45372.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/jean-francois-pluijgers-8.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/jean-francois-pluijgers-8.htmldrameCécile de Francenoémie lvovskyizia higelincatherine corsini
Mauvaise fille
Mauvaise fille
Mauvaise fille
Mauvaise fille
Mauvaise fille
Mauvaise fille
045652012-11-27 14:16:232013-03-18 20:16:59FocusPas de parutionReviewArticleLouis DanversPar Louis Danvers

Mauvaise fille

DRAME | Izïa Higelin se révèle spectaculairement dans cette adaptation du livre d'une autre "fille de", Justine Lévy.

LeVif FocusCinémaauto2012-11-27 14:16:22http://focus.levif.be/culture/cinema/mauvaise-fille/article-review-4565.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/cinema/mauvaise-fille/article-review-4565.htmlhttp://focus.levif.be/culture/cinema/http://m.focus.levif.be/culture/cinema/
Mauvaise fille

DRAME DE PATRICK MILLE. AVEC IZÏA HIGELIN, CAROLE BOUQUET, BOB GELDOF. 1H48. SORTIE: 28/11. **

DRAME | Izïa Higelin se révèle spectaculairement dans cette adaptation du livre d'une autre "fille de", Justine Lévy. La jeune chanteuse et comédienne joue remarquablement son personnage complexe, s'attachant à accompagner jusqu'au bout une mère (Carole Bouquet) atteinte d'un cancer fatal, alors qu'elle-même est enceinte d'un enfant. Une vie s'achève, une autre se prépare à naître, dans un noeud de contradictions auquel un papa rock star (Bob Geldof) trop longtemps absent ne pourra pas grand-chose, malgré l'amour qui le lie à sa fille. Le film de Patrick Mille (également comédien et compagnon à la ville de Justine Lévy) n'évite pas les pièges du mélodrame, ni ceux d'une certaine auto-complaisance. Mais il nourrit son film de courts moments plus justes, touchants. Et Higelin junior fait plus qu'assurer!

20danvers-louisJournaliste cinémaDanversLouisreporter/assets/88/avatar_45381.jpghttp://focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlhttp://m.focus.levif.be/culture/auteurs/louis-danvers-20.htmlfilmdramemauvaise fillepatrick milleizia higelin