Crime et châtiment: Simon Liberati écrit sur la "peur de tuer"

Crime et châtiment: Simon Liberati écrit sur la "peur de tuer"

Le meurtre de l'actrice Sharon Tate en 1969 est au coeur de deux romans formidables. Alors qu'Emma Cline (The Girls) choisit d'escalader le fait divers par la face la plus métaphorique, Simon Liberati (California Girls) s'attaque, lui, au versant le plus abrupt, le plus sordide. Il s'en explique.