Control

Control

Il ne s'agit ni d'un film musical, ni d'une hagiographie. C'est le compte-rendu attentif, réaliste, captivant, d'une trajectoire brisée en plein élan créatif. Anton Corbijn choisit une approche humble et vériste de la destinée de Ian Curtis, leader de Joy Division.