L'oeuvre de la semaine: Une douceur assassine

L'oeuvre de la semaine: Une douceur assassine

À 83 ans, le Français Georges Bru poursuit inlassablement l'homme en ses tréfonds ouatés. Ce sont de lentes apparitions de corps boursouflés ou sanglés dont le mouvement s'est immobilisé dans un déséquilibre inquiétant. De profil, le personnage fixe le vide.