À Angoulême, ça joue des coudes entre anciens et modernes

À Angoulême, ça joue des coudes entre anciens et modernes

La grand-messe du festival d'Angoulême, à moitié réussie, donc à moitié ratée, s'est achevée sur une impression de paradoxe: entre anciens et modernes, le fossé se creuse mais les ponts se multiplient.


Le festival d'Angoulême 2016 de Fifi en 16 planches

Le festival d'Angoulême 2016 de Fifi en 16 planches

Chaque année, le dessinateur liégeois Fifi, alias Philippe Sadzot, dessine son festival d'Angoulême au fil des jours. Il nous livre en exclusivité la version 2016 de son "récit d'autobio approximative" de l'évènement en 16 planches.