Jafar Panahi condamné, c'est tout le cinéma iranien qui est en prison

Jafar Panahi condamné, c'est tout le cinéma iranien qui est en prison

Le cinéaste iranien Jafar Panahi, proche de l'opposition, a été condamné lundi à six de prison et vingt ans d'enfermement dans son pays, vingt années pendant lesquelles il ne pourra pas donner d'interview ni réaliser de film, écrire d'article... Bref, le silence. Une pétition est lancée pour exiger une levée de peine.