Tim Burton, pour l'amour de l'art

Tim Burton, pour l'amour de l'art

Dans Big Eyes, Tim Burton tire le portrait de l'une de ses marottes proclamées, la peintre Margaret Keane et ses toiles kitschissimes d'enfants aux grands yeux, influence évidente du réalisateur de Frankenweenie. Et point de départ du récit rocambolesque, même si platement mis en forme, d'un hallucinant mensonge artistique.