Critique ciné: Anni Felici

Critique ciné: Anni Felici

CHRONIQUE FAMILIALE | Les années 70 réussissent décidément bien à Daniele Luchetti. Après l'admirable Mio fratello è figlio unico (2007), il y situe une nouvelle chronique largement inspirée de ses propres souvenirs d'enfance.