Festival de Deauville (1): Sang, drogues et tchador

Festival de Deauville (1): Sang, drogues et tchador

Film de vampire camé prenant pour cadre une ville fantôme iranienne hantée par une justicière en tchador, A Girl Walks Home Alone at Night, le premier long métrage d'Ana Lily Amirpour, a fait l'ouverture de la compétition deauvillaise ce samedi. Rock'n'roll.