Critique BD : Les Noceurs

Critique BD : Les Noceurs

Après avoir assisté à un carnaval de fantômes colorés, James Ensor décide de faire de la BD d'auteur sous le nom de Brecht Evens. Telle pourrait être l'histoire de l'époustouflante couverture derrière laquelle se cachent ces incroyables Noceurs.