Kechiche à l'honneur au 31e Festival du Film d'Amour de Mons

Kechiche à l'honneur au 31e Festival du Film d'Amour de Mons

Plus de 30.000 personnes seront attendues pour la 31e édition du Festival International du Film d'Amour de Mons (FIFA-Mons) qui se déroulera du 20 au 27 février 2015. Un focus sera donné à la République tchèque et à la ville de Pilsen, Capitale Européenne de Culture 2015 en même temps que Mons.


À la télé ce mardi soir: Vénus Noire

À la télé ce mardi soir: Vénus Noire

Abdellatif Kechiche retrace la vie de Sarah Baartman, la Vénus Hottentote trimballée dans les freak shows européens au début du XIXe siècle.


La Blessure, prochain film d'Abdellatif Kechiche

La Blessure, prochain film d'Abdellatif Kechiche

Le réalisateur de La Vie d'Adèle est à la recherche d'un casting pour son nouveau film: La Blessure. Après avoir laissé planer le doute sur ses projets, Abdellatif Kechiche semble s'être décidé pour une adaptation du roman de François Bégaudeau: La Blessure, la vraie.


Prix Lumières 2014: nouveau succès de La vie d'Adèle

Prix Lumières 2014: nouveau succès de La vie d'Adèle

Palme d'or au dernier Festival de Cannes, La Vie d'Adèle du réalisateur Abdellatif Kechiche est le principal lauréat des Prix Lumières 2014, récompenses cinématographiques de la presse étrangère en poste à Paris et décernées lundi soir à l'espace Cardin.



Carte blanche: Adèle, mise à part la morve!

Carte blanche: Adèle, mise à part la morve!

Peut-on être lesbienne et apprécier La Vie d'Adèle, Palme d'or du dernier festival de Cannes? Nous avons donné carte blanche à Mihee-Nathalie Lemoine, artiste queer engagée qui n'aime pas les majuscules.


Kechiche, le cinéma sous tension

Kechiche, le cinéma sous tension

Les déclarations des comédiennes de La Vie d'Adèle sont venues le rappeler: la vie sur les plateaux de cinéma n'est pas qu'un long fleuve tranquille...



L'avis d'Abdel

L'avis d'Abdel

Avec La Vie d'Adèle, Abdellatif Kechiche signe une merveille de film, se lovant au coeur de la passion emportant deux jeunes femmes pour embraser l'horizon. Captant la vibration singulière du sentiment amoureux comme celle de son temps, c'est là un pur chef-d'oeuvre... Rencontre.


Nuit fauve

Nuit fauve

Laurent Raphaël - Le temps polit les angles, lime les incisives, neutralise le venin de la révolte. Les rébellions d'hier sont les valeurs sûres d'aujourd'hui.



Skype me if you Cannes (11): Le palmarès commenté

Skype me if you Cannes (11): Le palmarès commenté

C'est donc La vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche qui a remporté la Palme d'Or de cette 66e édition du festival de Cannes. Passage en revue du palmarès avec Jean-François Pluijgers.


Abdellatif Kechiche, un réalisateur humaniste couvert de prix

Abdellatif Kechiche, un réalisateur humaniste couvert de prix

Franco-tunisien Abdellatif Kechiche, 52 ans, qui a obtenu dimanche la Palme d'or pour une histoire d'amour lesbien "La Vie d'Adèle", n'a réalisé que six films mais a le don de décrocher les récompenses avec ses chroniques humanistes.


Skype me if you Cannes (8): Abdellatif Kechiche et Alexander Payne

Skype me if you Cannes (8): Abdellatif Kechiche et Alexander Payne

Tous les jours, une conversation Skype en direct de Cannes avec Jean-François Pluijgers. Aujourd'hui, on parle de La vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche, de Nebraska d'Alexander Payne et de La jaula de oro de Diego Quemada-Diez.


La Graine et le mulet

La Graine et le mulet

L'un des films les plus poignants de la dernière décennie. Abdellatif Kechiche signe un film absolument remarquable, dans lequel irradie Hafsia Herzi.


La graine et le mulet

La graine et le mulet

Avec ce film sublime, incroyable de justesse, Abdellatif Kechiche prouve qu'il est l'un des cinéastes les plus intéressants du cinéma français contemporain.


La méthode Kechiche sur Vénus noire? "Improvisation totale!"

La méthode Kechiche sur Vénus noire? "Improvisation totale!"

Abdellatif Kechiche, qui a sorti sa "Vénus noire" sur nos écrans ce mercredi, tient sa méthode pour élaborer ses réalisations: les plateaux sont des espaces de création, pas d'exécution. Et donc les acteurs sont absolument livrés à eux-mêmes. Pour Olivier Gourmet, "c'était l'enfer".