Retour aux sources pour le Cirque du Soleil avec Kooza

12/04/13 à 14:41 - Mise à jour à 14:40

Le Cirque du Soleil va poser ses tentes cet été à Knokke. Voici ce à quoi on peut s'attendre.

Retour aux sources pour le Cirque du Soleil avec Kooza

© GF / OSA Images

Depuis sa première mondiale en 2007 plus de 4 millions de spectateurs ont déjà vu Kooza, le dernier spectacle en date du Cirque du Soleil. Après une tournée en Amérique du Nord et au Japon et une série de représentations à Madrid et à Bilbao, la production posera ses valises dans notre pays. Du 18 juillet au 8 août, le Cirque du Soleil s'installera non loin de la gare de Knokke-Heist.

Des acrobaties à couper le souffle

Kooza n'est, selon le régisseur du spectacle, rien de moins qu'un retour aux sources de la troupe canadienne qui vit le jour en 1984. Tout tourne donc autour des deux éléments clés du spectacle: des acrobaties époustouflantes et des tableaux clownesques riches en bouffonnerie.

À Madrid, lors des deux heures que dure la représentation, ce ne fut qu'une suite de moments forts. Quatre numéros d'équilibristes, des pyramides humaines, un solo en trapèze et une balançoire qui fait tanguer les artistes à plusieurs mètres de hauteur, sont venus ponctuer le spectacle. La roue de la mort et ces rotations infernales, qui mettent à mal deux acrobates, aura aussi coupé le souffle à de nombreux spectateurs. Tout le long, il n'y aura que peu de moments pour retrouver ses esprits tant les numéros s'enchainent à un rythme endiablé.

Simplicité

Comme dans les autres spectacles du Cirque du Soleil, Kooza regorge de costumes en tout genre (qui recèlent souvent quelques effets spéciaux), de personnages hauts en couleur et une bande-son jouée en live par un orchestre, sont aussi de la partie. Sans parler des clowns qui mettent un point d'honneur à créer une certaine interactivité avec le public.

Contrairement à certains spectacles plus anciens, il y a ici moins de personnages secondaires et sur le podium on a visiblement fait des efforts pour tendre vers une plus grande sobriété des décors. Le tout permet de se concentrer sur l'action et les acrobaties des artistes. Selon le directeur créatif, Serge Roy, "Kooza s'est recentré autour de la simplicité, de l'humanité et de l'intimité du cirque traditionnel".

Au début, le spectacle ne devait être joué que jusqu'au 7 août dans notre pays. Mais comme les tickets sont partis comme des petits pains, il a été décidé que le spectacle sera joué 11 jours de plus. Une bonne nouvelle en ces temps difficiles pour le Cirque du Soleil. Ce dernier a en effet dû réduire ses troupes et le budget de certaines productions, mais aussi annuler de nombreux spectacle après une année catastrophique en 2012.

L'univers du Cirque du Soleil pour la première fois sur grand écran

L'univers de la troupe canadienne du Cirque du Soleil pourra pour la première fois être découvert sur grand écran dans un film 3D, dont l'avant-première est prévue vendredi. Le Cirque du Soleil: Le Voyage Imaginaire sortira en salles le 13 avril. Le Cirque du Soleil: Le Voyage Imaginaire raconte les aventures d'une jeune femme Mia (Erica Kathleen Linz) et d'un acrobate (Igo Zaripov). Séparés, ils doivent cheminer à travers les mondes étonnants et extraordinaires du Cirque du Soleil pour se retrouver. Ce film 3D est réalisé par Andrew Adamson, notamment connu pour Shrek et Le Monde de Narnia, et produit par James Cameron, qui compte à son palmarès des superproductions comme Titanic et Avatar. Lors de la réalisation, une dizaine de caméras 3D ont été utilisées afin de filmer les représentations des artistes du Cirque du Soleil.

Wim Denolf/ Belga/ Trad ML

En savoir plus sur:

Nos partenaires