Rentrée scènes: 5 spectacles à voir à l'automne

10/09/15 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Focus

Karbon Kabaret, Tanneurs, Atelier 210, Théâtre National... Petit panorama des spectacles à ne pas manquer à la rentrée.

Rentrée scènes: 5 spectacles à voir à l'automne

Karbon Kabaret © Goldo - Dominique Houcmant

Karbon Kabaret

Le 19/09, Place Saint-Lambert à Liège. www.karbonkabaret.be

On pourrait croire à un fourre-tout liégeois, mélangeant folklore et vidéo-art, un Tchantchès de sept mètres, MLCD et Roscoe, des majorettes et du break-dance, une fanfare à vélo et du rap, le tout dans un décor post-industriel avec du vidéomapping...: c'est quoi c'bordel artistique? Pas de panique. Pour les fêtes de Wallonie, la Cité Ardente fait appel à Fabrice Murgia, metteur en scène branché, proposant de véritables objets de poésie moderne. Son opéra urbain envahira, un soir, la Place Saint-Lambert et nous en mettra plein la vue sur l'identité liégeoise, passage obligé qu'on franchira avec plaisir sur ce bassin ouvrier, minier, industriel, grande gueule et sympathique. Liège vaut bien une messe urbaine suivie d'un bal... électro!

Amor Mundi

Amor Mundi © Serge Gutwirth

Amor Mundi

Du 08 au 19/09. www.oceannord.org

"Et si le premier acte de résistance, aujourd'hui, c'était penser?" Rendez-vous avec Hannah Arendt, c'est le pari fou de Myriam Saduis qui a déjà relevé de brillants défis, adaptant La Mouette de Tchekhov ou un inédit de Bergman. Ici, elle nous emmène à New-York, 1951, le temps d'une nuit festive chez Arendt et sa tribu fêtant la sortie du célèbre Origines du totalitarisme. Une fête où l'Amor Mundi (l'amour pour le monde) résiste au "fardeau du temps". Une pensée en jeu qui flirtera avec la poésie, l'humour et la musique.

Après la peur

Après la peur © Nicolas Hubert

Après la peur

Du 29/09 au 03/10. www.tanneurs.be

Plusieurs auteurs francophones, plusieurs comédiens et la ville comme déambulation. Le metteur en scène Armel Roussel travaille depuis quelques mois sur un spectacle singulier où le spectateur participe sans lourdeur. Dans une étape de travail publique, on a déambulé de scène en scène, dans différents lieux, écrit des mots, touché des objets, regardé des photos... Un spectacle en mouvement perpétuel. On annonce "une immersion dans la ville sous forme de road-trip ludique, philosophique et interactif" à base de science-fiction et de polar. Surprises, donc.

C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit

C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit © Beata Szparagowska

C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit

Du 15 au 25/09. www.atelier210.be

Avec leur titre emprunté au Sexy Sushi, c'est le "retour de bâton" du duo d'excellents acteurs Eno Krojanker et Hervé Piron et leur univers pince-sans-rire. Allez savoir le vrai du faux, du jeu et du non jeu, des aventures réelles ou rocambolesques, anecdotes qui s'envolent en autofictions, interrogeant au passage l'art du spectacle. Leur nouvel opus explore le thème des jeux de pouvoir, "de désir et de frustration que peut charrier tout rapport avec l'autre"...

Lettre à D.

Lettre à D. © DR

Lettre à D.

Du 22/09 au 10/10. www.theatrenational.be

"Tu vas avoir 82 ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que 45 kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait 58 ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais." Le philosophe existentialiste André Gorz écrit ces mots à sa compagne Dorine. Un texte, au-delà de l'émotion, renforcée par l'âge des amoureux et le temps qui passe. Ensemble, ils se sont suicidés. "Nous aimerions chacun ne pas survivre à la mort de l'autre. Nous nous sommes souvent dit que si, par impossible, nous avions une seconde vie, nous voudrions la passer ensemble." Lettre à D., une histoire d'amour est entre de très bonnes mains d'orfèvres: la jeune metteuse en scène (francophone) Coline Struyf et l'immense acteur (flamand) Dirk Roodthooft. A ne pas manquer.

MAIS AUSSI...

Septembre et déjà deux festivals. Le SIGNAL du Cifas/Bellone explore art et espace urbain bruxellois avec entre autres Le Roi Gaspard, performance déambulatoire, histoire d'un migrant, distributeur de publicités. Au Rideau de Bruxelles, 2e édition de RRRR... sur les nouvelles écritures théâtrales. Avec un zoom sur le Québec et un focus (Les vies en soi) sur Patrick Corillon, fusionnant arts plastiques et théâtre.

Ca ira

Ca ira © DR

Au Manège à Mons, la nouvelle création de Joël Pommerat, Ça ira, une plongée dans la... Révolution française! A Liège, Pénélope et les trois p'tits cochons: héros au bord de l'aliénation dans une "ambiance super speedée". Et Blockbuster de Nicolas Ancion, parodie des films hollywoodiens. Ambiance.

Au Poche: Et si on les tuait tous madame? d'Aristide Tarnagda, une logorrhée du désespoir sur l'exil qui démarre comme une urgence au... feu rouge d'une ville indéfinie. A l'Ancre (Charleroi), Melvile, spectacle concert et vidéomapping, adaptation de la BD de Romain Renard.

Sur la scène flamande, au Kaaitheater, Alice, version adulte du collectif Abattoir fermé, à l'esthétique "gothique". Au KVS, Tornar du chorégraphe Seppe Baeyens (Ultima Vez), dix danseurs "laissés pour compte après le passage d'une tornade". Ou encore à De Singel (Anvers), Fractus V, la dernière chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui, un dialogue dansé où le flamenco peut croiser le hip hop! Bonne rentrée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires