Le Cirque Inextrémiste n'a peur de rien

25/03/14 à 17:09 - Mise à jour à 18:33

Source: Focus Vif

Le Théâtre Varia, à Bruxelles, se souviendra encore longtemps du passage du Cirque Inextrémiste. Lors de la première belge de son nouveau spectacle Extension, lundi soir, la compagnie française a fait monter sur scène une tractopelle ! Les planches en tremblent toujours...

Le Cirque Inextrémiste n'a peur de rien

Le Cirque Inextremiste, ici en résidence au CREAC de Marseille pour la création Extension © Solene Mossard

La 13e édition de la Biennale internationale de Cirque de l'Espace Catastrophe, baptisée dorénavant Festival Up!, ne cesse de nous surprendre. Elle proposait lundi soir un numéro en plein travaux au Théâtre Varia. Yann Ecauvre, Remi Lecocq et Jeremy Olivier ont présenté Extension, leur dernière création, dans un terrain jonché de planches, bombonnes de gaz, barrières de chantier, plots et... mini pelle.

Avant que le spectacle ne commence, des sarbacanes et des cotillons sont distribués au public. L'ambiance risque d'être à la fête, et pour cause: c'est l'anniversaire de Rémi. Une carte chantante on ne peut plus kitsch est posée sur une chaise roulante, au milieu de la scène. Soudain, Rémi déboule, au sens propre comme au figuré. L'acrobate a fait une chute qui l'a privé de l'usage de ses jambes il y a quelques années, mais cela ne l'a pas empêché de continuer à vivre de sa passion. Seulement voilà, ses amis ne sont pas des plus sympas et se jouent de son handicap. Ils placent Rémi dans un bac, tel une plante empotée, et le laissent en équilibre sur une planche en bois... reposant sur une bombonne à gaz. La scène est cocasse, plus encore avec les lancers de cotillons des spectateurs vers la scène. Rémi ne parvient pas à regagner sa chaise roulante, mais sa revanche risque d'être de taille. Alors que les deux acolytes, Yann Ecauvre et Jeremy Olivier, font les pitres sur un empilement de bombonnes de gaz et de planches en bois, Rémi fait son retour à bord d'un tractopelle, sur un son bien lourd de Dope D.O.D. L'engin met alors des bâtons dans les roues des circassiens, qui vont l'apprivoiser et finalement le détourner en un nouvel agrès.

L'humour et la peur ne cessent décidément pas de se croiser dans ce spectacle. C'est à se demander comment les artistes parviennent à se concentrer entre les réactions du public et leurs propres sketches. Car si le spectateur rit, c'est aussi nerveusement. Les trois acrobates sur scène semblent être retombés en enfance, où l'inconscience du danger permet de se dépasser. Mais à présent qu'ils sont adultes, cette prise de risque est bien considérée, ce qui rend leur performance encore plus incroyable.

La salle du Varia se vide finalement, heureuse et soulagée que cette prouesse se soit bien déroulée, et laisse les artistes sur la scène, toujours dans leurs sueurs froides.

Nos partenaires