Kunsten: d'art et d'histoires

08/05/15 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Focus

En mai, le Kunstenfestivaldesarts envahit Bruxelles avec des spectacles venus de Buenos Aires, Taiwan, Marrakech, Paris, Zagreb, New York ou Stockholm... Le plaisir de la VO surtitrée FR/NL, celui de croiser des histoires et des esthétiques issues d'ailleurs, de (re)voir des pointures ou de découvrir de nouvelles signatures.

Kunsten: d'art et d'histoires

Archive de Arkadi Zaides © DR

Au menu: une trentaine d'oeuvres dans autant de lieux de la capitale. Tour d'horizon. Après son exposition au Wiels, Anne Teresa De Keersmaeker proposera My Breathing Is My Dancing, une chorégraphie basée sur la respiration et la musique. Univers radical avec le metteur en scène-plasticien Roméo Castellucci. Dans Uso umano di esseri umani/Usage humain d'être humain, il nous embarque dans un bâtiment abandonné pour une performance aidée d'un récit biblique -la résurrection de Lazare!

L'Histoire s'invite au spectacle. Le danseur Arkadi Zaides se confronte à des images vidéo filmées par des Palestiniens. Avec Archive, il glisse "d'un corps à l'autre, devenant adolescent lanceur de pierres, soldats qui envoient des gaz lacrymogènes...". De son côté, le passionnant théâtre-documentaire de Milo Rau présente The Dark Ages, où des acteurs originaires d'Allemagne, de Russie, de Serbie et de Bosnie confrontent leur Histoire sur une musique de Laibach, groupe slovène mixant réalisme socialiste et culture pop. Ailleurs, après le mémorable Notre Terreur, Sylvain Creuzevault refait surface avec Le Capital et son singe -du théâtre de débats politiques dans un style superbe, vif et très nonchalant.

Au rayon ovnis, le plasticien Michel François dévoilera Take The Floor ou le dérèglement du rituel théâtral. Le chorégraphe Boris Charmatz crée Manger où"quatorze corps mâchent, croquent, recrachent, éructent, dansent... " On découvrira le collectif El Conde de Torrefiel de Barcelone dans une performance sur les jeunes Européens, ou le "portrait d'une génération aliénée". Sans oublier le Corbeaux de Bouchera Ouizguen et ses femmes marocaines "ordinaires": vêtues de noir, portant un fichu blanc, ces "corbeaux" performent une variation de répétitions allant vers une transe "cri vital, en fauve féminin". Une performance qui squattera l'espace public. Tout comme d'autres rendez-vous du Kunsten: Kris Verdonck et ses Figures inspirées de "robots géants japonais", ou Anna Rispoli créant sur Les Marches de la Bourse un tableau vivant cacophonique... Bon Kunsten et attention au sold out.

Kunstenfestivaldesarts, du 8 au 30/05 à Bruxelles. www.kfda.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires