[Critique théâtre] Quand la sève monte

02/05/18 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Avec une bande de comédiens qui n'ont pas froid aux yeux, Armel Roussel monte L'Éveil du printemps de Wedekind. Ce panorama des tourments adolescents n'a pas pris une ride en 127 ans.

L'auteur allemand Frank Wedekind (1864-1918) n'est pas parmi les plus connus dans nos contrées, mais son Éveil du printemps connaît régulièrement des mises en scène chez nous. Après Jasmina Douieb et Peggy Thomas (entre autres), c'est aujourd'hui Armel Roussel qui s'y colle, confirmant s'il le fallait que ce texte publié en 1891 n'a rien perdu de son tranchant.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires