Aide à la création: Réconciliation des artistes avec Fadila Laanan

29/11/12 à 20:07 - Mise à jour à 20:07

Le rassemblement contre les mesures d'austérité culturelle organisé par Conseildead a mobilisé plus d'un millier d'artistes, mercredi après-midi, place Surlet de Chokier, devant le siège de la présidence du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, d'après un bilan de la police.

Aide à la création: Réconciliation des artistes avec Fadila Laanan

© Belga

Reçu par la ministre de la Culture Fadila Laanan (PS), le collectif Conseildead s'est dit satisfait de la tournure des négociations, mais maintient sa vigilance. "Le collectif n'est pas mort, mais passe de l'urgence au débat", ont indiqué ses membres.

Après l'annonce d'une coupe de 45% dans le budget du CAPT (Conseil de l'aide aux projets théâtraux) pour endosser le gros des restrictions budgétaires de la culture, les artistes n'ont eu que peu de scrupules à pointer les maladresses de la ministre.

Le maintien des aides à la création à leur montant ajusté de 2012, obtenu après deux semaines de mobilisation, est globalement accepté, même si cela constitue une baisse de 13% par rapport à 2011.

La délégation constituée de représentants de Conseildead, de la musique, de la danse et du Setca a d'abord remercié la ministre pour ces aménagements de fortune et a plaidé pour une pérennisation des acquis.

Les artistes ont apprécié l'ouverture de Fadila Laanan à l'établissement d'une disposition permettant au CAPT de ne plus seulement dépendre de financements facultatifs. Ils ont également suggéré d'adjoindre à ses interlocuteurs une représentation de la base créative.

Rappel

Avant cette rencontre, le collectif regroupe des artistes qui dénoncent la décision de faire passer les moyens accordés à la création artistique d'1,13 million d'euros à 700.000 euros.

Jeudi 29 novembre, le gouvernement francophone a examiné leurs doléances. Il a confirmé que les pistes d'économies proposées par la ministre résultaient des décisions prises lors du conclave budgétaire des 25 et 26 octobre dernier et rappelait que tous les secteurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles étaient appelés à participer solidairement aux efforts en vue d'atteindre l'équilibre budgétaire en 2015.

Interrogé dans la foulée, le cabinet de la ministre a toutefois confirmé l'engagement de la ministre à trouver une solution en vue de maintenir le budget de l'aide à la création à son niveau actuel.

"Nous attendons les propositions concrètes de la ministre. Nous ne tirons pas encore de conclusions mais nous maintenons notre position de principe: pas de coupe budgétaire dans un secteur exsangue, déjà victime d'une non-indexation de l'aide à la création depuis 2000 et des contrats-programmes depuis 2009", a expliqué Arnaud Timmermans, membre du collectif.

Avec Belga

Nos partenaires