Valerie June, Isaiah Rashad...: les Ardentes au charbon

10/07/14 à 21:52 - Mise à jour à 21:52

Source: Focus Vif

Les Ardentes ont commencé ce jeudi après-midi avec des régionaux de l'étape (Old Jazzy Beat Mastazz), du chouette rap old school (Isaiah Rashad), du Radio Bemba pouêt pouêt et une crispante Valerie June...

Valerie June, Isaiah Rashad...: les Ardentes au charbon

Valerie June aux Ardentes © Olivier Donnet

Si elles peuvent, les vendredi et samedi surtout, se terminer tard dans la nuit, les Ardentes commencent souvent tout doucement. Les pluies abondantes qui ont un peu perturbé le montage ces derniers jours ont déjà laissé des traces. Le sol en plastique devant l'Open Air évite de transformer le site en marais mais faut quand même faire attention où on met les pieds...

Originaires de Liège, les Old Jazzy Beat Mastazz ouvrent le bal avec entrain mais leur world hip hop, mélange de rap, de soul et de reggae, laisse froid. Au HF6, l'un des hangars du hall des foires, c'est l'odyssée d'Ulysse. Les vainqueurs du tremplin Highway to les Ardentes viennent de sortir leur premier EP (U as in Ulysse) enregistré au Squid Studio. Julien, Arnaud et Benoît, tous trois étudiants à l'IHECS, jonglent avec synthé, guitare et boîte à rythmes pour fabriquer une pop électronique inaboutie et encore fort jeune mais pas dénuée d'idées.

Radio Bemba du pauvre, sous Mano Negra, les Barcelonais de La Pegatina réchauffent l'ambiance et échauffent les oreilles. Valerie June, elle, avec son poulpe sur la tête, vous stresserait Doc Gynéco. Sa voix particulièrement crispante et nasillarde tempère les envies de promenade sur les vieilles routes poussiéreuses des Etats-Unis. La plutôt bonne surprise pour l'instant, c'est le rappeur, comme elle du Tennessee, Isaiah Rashad... Emmené par Schoolboy Q dans ses valises, le bonhomme qui voulait devenir pasteur avant de découvrir le deuxième album d'Outkast, et dans la foulée le rap et la fumette, s'est fait connaître en participant avec Joey Badass au Smoker's Club Tour... Le garçon qui revendique les influences de Jay Z, Erykah Badu, Gnarls Barkley et Lil Wayne possède un solide flow et déclenche les premiers soubresauts d'une journée placée sous le signe du hip hop.

Nos partenaires