Vacances pop

12/07/10 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Un net-label, "Holiday Records", enchante la toile avec ses chansons pop sucrées et mélancoliques. Un projet alternatif et excitant qui se démarque de l'industrie musicale morose. On a peut-être trouvé l'authentique bande-son de l'été.

Vacances pop

En ces temps où seule Lady Gaga semble encore être capable de vendre des disques, il est impératif de s'oxygéner, d'aller voir ailleurs. Sur Internet par exemple. Le Web, on le sait, offre le meilleur comme le pire. Et du côté du meilleur, il y a Holiday Records. Un net-label qui diffuse son catalogue gratuitement et regroupe une série d'artistes apparemment décidés à rendre l'été romantique.

L'histoire du label, créé en 2009, a elle aussi quelque chose de romantique, dans son sens générique du moins. Elle est racontée sur le site officiel. Justin, Jacob, Joanna et Caleb sont amis. Ils vivent dans les environs de San Francisco et participent tous à des projets musicaux différents. Mais voilà, le temps est venu où chacun doit aller à la rencontre de son destin et donc de la séparation. Les amis ne pouvaient pourtant pas en rester là. "Un jour de printemps, j'étais assis dans un champ de fleurs et je rêvais à mes amis les plus chers et au temps que nous avons passé ensemble", explique l'un d'eux. "Nous sommes restés en contact, mais nous voulons plus. Nous voulons que les choses redeviennent comme lorsque nous étions tous ensembles, avant d'avoir grandi et de nous être éloignés. Mais comment? Avec Holiday records!".

Parmi les membres fondateurs du label il y a (tout de même) Jacob Graham, membre de The drums (signé sur une major désormais). Mais l'esprit de starification n'est pas la philosophie du label, où l'on préfère les notions d'échange et de partage. Tous les groupes présents sur Holiday Records gravitent dans les mêmes sphères d'influences. On entend un peu de The Smiths, The Orchids ou encore l'empreinte du label Factory (Joy Division, New Order, Happy Monday), avec une identité pop assumée. Le genre de morceaux qui vous rendent aussi bien amoureux que triste, qui vous poussent dehors autant qu'ils vous clouent au lit, modernes et vintages à la fois. Bref une musique qui touche. Donc essentielle.

Et au-delà des qualités artistiques du projet, il faut souligner la démarche de Holiday Records qui propose tous les vendredis un single à télécharger gratuitement sur son site Internet. Un joli cadeau et une belle façon de découvrir des groupes attachants, comme The Young Friends ou The Hairs par exemple. Les vacances devraient en tout cas être réjouissantes avec le catalogue d'Holiday Records dans les oreilles.

Pour écouter, c'est par ici :

http://holidayrecords.net/

http://www.myspace.com/holidayrec

Maxime Morsa (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires