Une légende de la house pour les 4 ans du Libertine

10/10/13 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Focus Vif

Le Libertine/Supersport soufflera ses bougies vendredi, en invitant notamment aux platines Marc Kinchen, alias MK. Interview express avec un DJ culte.

Une légende de la house pour les 4 ans du Libertine

MK © DR

Attention légende! Ce vendredi, MK, alias Marc Kinchen, héros de la house music, est de passage au Libertine/Supersport pour les 4 ans des soirées bruxelloises. Son nom ne vous dit rien? C'est que le DJ/producteur issu de Detroit s'est fait discret ces dernières années. Il revient aujourd'hui aux affaires. Le timing est parfait: de Disclosure à Duke Dumont, la dance music actuelle lorgne avec insistance sur la MK touch développée dans les années 90, à coups de tubes house (Burning, Always) ou de remix über-catchy (Push the Feeling On des Nightcrawlers)

Pendant un long moment vous avez quitté la house music pour vous lancer dans des productions plus pop. L'herbe est-elle plus verte ailleurs?

La vérité, c'est que j'étais prêt pour le changement. Je voulais être libre de créer et de faire la musique qui était en moi et qui m'inspirait, et ne pas devoir suivre une formule. Changer, tenter de nouvelles expériences, ce sont des choses positives dans la vie, cela peut vous apporter de l'inspiration. Quant à la dance music, vous ne savez jamais tout à fait à quel point une chose peut vous manquer avant de l'avoir abandonnée.

Qu'avez-vous appris durant cette période?

J'ai appris à plonger, à profiter des portes qui s'ouvraient devant moi. J'ai bossé avec tellement de grands chanteurs et j'ai pu grandement amélioré mes capacités de producteur. J'ai eu énormément de chances, j'ai eu des opportunités incroyables.

Depuis la dernière fois, est-ce que la dance music a changé?

Je pense que c'est beaucoup plus "edgy", tranchant. Enfin, ce qui me plaît l'est davantage... J'ai l'impression que cela n'est pas encore aussi calculé et formaté, comme une certaine musique des années 90 et 80 a pu le devenir. Il me semble que les choses renaissent et se renouvellent.

Est-ce que le club est toujours un endroit important pour vous?

Le club est devenu aujourd'hui le centre de mon univers. C'est là que j'expérimente, que j'apprends de nouvelles choses. Le seul endroit aussi essentiel pour moi est le studio.

Comment choisissez-vous les titres que vous acceptez de remixer?

C'est la voix, toujours la voix... C'est ce qui fait la différence, la façon dont elle sonne, tout ce qui tourne autour...

C'est assez incroyable de voir à quel point vos productions house influencent la dance music actuelle. Vous avez l'impression de recevoir la reconnaissance que vous méritez?

Je ne suis pas certain de savoir comment répondre à ce genre de question. Disons que je suis heureux que les gens aiment ce que je fais, et qu'ils y pensent assez que pour me le montrer... C'est un peu le truc... Vous donnez et vous recevez en retour... C'est amusant de voir comment cela fonctionne... Franchement, pour l'instant, ce qui se passe pour moi est vraiment incroyable.

En savoir plus sur:

Nos partenaires