Un tiers du nouveau King Gizzard, prévu pour juin, en écoute

12/04/17 à 10:55 - Mise à jour à 11:01

Murder of the Universe, deuxième album (sur cinq!) de l'année pour King Gizzard and the Lizard Wizard, sortira le 23 juin. Son troisième chapitre, Han-Tyumi & the Murder of the Universe, s'écoute ici en guise de mise en bouche.

S'ils faisaient déjà partie des musiciens les plus prolifiques de leur génération, au coude à coude avec Ty Segall et Thee Oh Sees, les Australiens de King Gizzard and the Lizard Wizard ont mis la barre encore un peu plus haut cette année, promettant de sortir cinq albums au cours de 2017. Ça a commencé très fort en février dernier avec l'impeccable Flying Microtonal Banana et aujourd'hui, le groupe aux trois guitares et deux batteries dévoile la suite du programme avec les 13 minutes du dernier chapitre de son prochain album à paraître. Toujours dans la même veine psyché mais avec un son encore plus gras qu'à l'accoutumée, ce Han-Tyumi & the Murder of the Universe augure en tout cas le meilleur.

Si on fait les comptes et que King Gizzard tient ses promesses, la fin de l'année risque d'être bien chargée, puisque les trois disques restants devront sortir en moins de six mois. Ça promet. À part ça, entre deux sessions studio, le groupe a tout de même réussi à caser une petite tournée, qui passera notamment par le Kreun à Courtrai le 21 juin prochain.

On vous laisse sur les bons mots du lider maximo Stu Mackenzie: "On vit une époque dystopique assez effrayante, et il était impossible que celle-ci ne se reflète pas dans notre musique. (...) C'est presque inévitable. Certains scientifiques prédisent que la chute de l'humanité pourrait tout aussi bien venir des intelligences artificielles que de la guerre, des virus ou du changement climatique. Mais cette époque est aussi fascinante. Les Êtres humains sont des créatures visuelles -la vision est notre instinct primaire- et ce disque est très visuel, descriptif et lugubre. S'il sonne définitivement apocalyptique, il n'est pas pour autant un miroir de l'état actuel de l'humanité. C'est un récit non-linéaire."

Nos partenaires