Un prix pour les Paroles urbaines

14/10/11 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Rap, slam, spoken word... Pour la première fois, les paroles urbaines sont récompensées. C'est ce dimanche, au Bota. Avec Veence Hanao et Ursula Rucker en bonus.

Un prix pour les Paroles urbaines

Au commencement était le verbe, etc. Dans la culture hip hop, plus encore qu'ailleurs... L'art de la parole y a toujours tenu un rôle central: le mot qui clashe, le flow qui fait mouche, la rime qui part en vrille...

Logique donc, la création d'une série de prix Paroles urbaines. La première cérémonie de remise des prix aura lieu ce dimanche 16 octobre, au Botanique, dans le cadre des Prix littéraires de la Communauté..., pardon, de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Derrière les manettes, on retrouve sans surprise l'asbl Lezarts urbains, qui a prévu trois catégories différentes: rap (parmi les nominés, Pitcho, Gandhi..), spoken word (Ed Wyde, Mochelan...) et slam. La nuance Le premier secteur est le plus évident, le deuxième concerne des textes récités sur un fond musical, le slam se braquant lui sur le seul art de la déclamation. Les 13 nominés défileront sur la scène de la Rotonde.

Cerise sur le gâteau: la soirée se terminera avec deux concerts que l'on vous recommande chaudement. Veence Hanao d'abord viendra présenter des extraits de son prochain album, dont il a déjà donné un avant-goût avec l'excellent Kick, Snare, Bien. Il sera suivi de la grande prêtresse du spoken word, Ursula Rucker. L'Américaine reste une figure culte du genre, adepte d'une poésie urbaine toujours engagée et pleine de soul.

L.H.

Infos: le 16/10, au Botanique, Bruxelles. Dès 16h.

www.prixparolesurbaines.com

Nos partenaires