Un battle de danse pour rassembler Flamands et Wallons de Bruxelles

11/07/14 à 13:58 - Mise à jour à 14:20

Source: Focus Vif

Ce vendredi, à l'occasion de la fête de la Communauté flamande, Muntpunt organise un battle de danse qui aura lieu sur la place de la monnaie à 17h. L'occasion de faire la lumière sur cette pratique plutôt méconnue en Belgique.

Un battle de danse pour rassembler Flamands et Wallons de Bruxelles

Battle © Lara Fromont

Bruxelles a un statut communautaire assez particulier. Afin d'éviter de rentrer dans le piège flamingant, les organisateurs de ce battle (Muntpunt) ont décidé de fêter la Flandre avec un esprit ouvert tourné vers la jeunesse. A cet effet, quoi de mieux que de faire danser les Bruxellois ? "La danse par son caractère universel est le meilleur moyen pour qu'une communauté fasse la fête avec une autre que, a priori, tout oppose", soutient Lise Vanderpiet, organisatrice de l'évènement.

Et que cela soit clair, d'emblée, on dit un battle et pas une battle. La confusion viendrait de films hollywoodiens tel que You got served (Street Dancer en VF) dont les traducteurs ont traduit le mot battle par le mot féminin "bataille".

Des Belges au top

Et en battle de hip hop, les Belges sont d'ailleurs parmi les meilleurs du monde. Ainsi chaque année se déroule le "Juste Debout" qui est considéré comme la coupe du monde de danse urbaine. Elle se déroule à Paris où les danseurs du monde entier se rassemblent. Des Belges sont systématiquement dans le top huit. Les Bruxellois du collectif "The Cage" sont actuellement parmi les meilleurs représentants de la patrie. Notons aussi que Junbox ("Belgium got Talent") a été finaliste il y a deux ans et que le Liégeois Stephane Deheselle a été champion l'an dernier. A côté de ça, de nombreuses compétitions internationales sont remportées par des Belges. De quoi donner envie d'aller voir et soutenir ces jeunes lorsqu'ils se produisent en Belgique.

La provocation, les bagarres? C'est pour le cinéma !

Le grand public a parfois certains préjugés sur ces battles qu'il imagine réalisés par des bandes rivales s'affrontant dans des danses provocantes, comme, par exemple, dans le film "Step Up".

Il n'en est rien. "Mais c'est du cinéma !" Rappelle Lise, l'organisatrice. "Ils surfent sur cet aspect compétition et l'exagèrent pour que les gens aillent voir le film mais ce n'est pas la réalité", dit-elle. Et de fait, lorsqu'on assiste, en vrai, un mot revient presque inlassablement : respect. Le battle est plutôt vu comme un lieu où les jeunes viennent se confronter certes, mais surtout échanger, partager leur art et leurs compétences. A la fin du duel, gagnant et perdant se congratulent d'ailleurs mutuellement avec sympathie.

En pratique, le battle est un duel d'improvisation en solo ou en groupe. Le DJ passe des musiques aléatoires en prenant soin de rester dans le style de la discipline (hip hop,house...).

Une fois la musique lancée, le danseur réalise une improvisation pendant 30 à 45 secondes selon les règles propres à chaque compétition. Une fois son passage (ou set) terminé, c'est autour de l'adversaire de répondre sur la même musique. Selon les compétitions, il y a un, deux ou trois sets par danseur.

Pour les battles en équipe les règles sont les mêmes sauf que la possibilité est offerte à chaque équipe d'intégrer une combinaison synchronisée dans le set. A ce moment-là, le danseur occupé donne un signal, le plus discret possible pour ne pas se faire railler par les adversaires, et ils démarrent une chorégraphie. Ce sont généralement les moments forts du duel.

Tout ceci se déroule sous l'oeil attentif d'un jury reconnu par ses pairs. Il s'agit en général de danseurs s'étant déjà distingués dans des compétitions précédentes. Chaque juge est sensible à un aspect différent de la danse. Il y a ceux qui privilégient l'originalité, ceux qui préfèrent la technique ou encore ceux qui sont plus sensibles au charisme de l'artiste. Tout cela donne parfois lieu à des décisions controversées.

Le programme de ce vendredi 11 juillet (Facebook de l'event ici)

16h30 - 17h00 DJ-set avec UMI + démonstration de skateboard et de parkour par Eric Van Uytven, Byrrh et Xtreme Team

17h00 - 17h20 Démonstration des crews Insane & Puzzle B

17h20 - 18h00 Battle junior (8-12 ans)

18h00 - 18h45 Qualifications du battle adulte

18h45 - 19h00 Démonstration de Street soccer par la Freestyle Akkademy

19h00 - 19h45 Quarts de finale

19h45 - 20h15 Showcase par le groupe Uberdope

20h15 - 20h45 Demi-finales

20h45 - 21h00 FINALE

Eric L. (st.)

Nos partenaires