Ty Segall: interview au long cours avec le stakhanoviste du rock garage

25/09/17 à 11:03 - Mise à jour à 11:04
Du Le Vif Focus du 22/09/17

Guitar hero, batteur chanteur, frontman hurleur, producteur, peintre et maintenant bienfaiteur... Ty Segall ne cesse depuis dix ans de se réinventer. Conversations autour de l'échalote, du caritatif et des comics. De Francis Bacon, d'Iggy Pop et de Demis Roussos...

Chemise lignée de fonctionnaire, k-way rouge d'entraîneur de foot et chevelure blonde angélique qui lui tombe sur les épaules. Pas très friand d'interview, Ty Segall a accepté de faire la causette au Pukkelpop en attendant son concert du soir. Rentrée assez calme finalement pour l'électrique Californien dont le dernier album (il doit être malade) remonte au mois de janvier. Pour la fin des vacances, Ty ne sort qu'un EP: Fried Shallots. Six titres compilés pour une bonne cause puisque tous les bénéfices seront reversés à l'American Civil Liberties Union. Une organisation qui défend les droits et les libertés individuelles... "La défense de nos droits est plus que jamais nécessaire, dit le communiqué de presse qui l'accompagne. Tout spécialement face à un gouvernement de porcs qui n'en ont rien à foutre de la constitution et sont déterminés à amoindrir la population pour qu'avec leur sugar daddies du monde des affaires ils puissent s'enrichir des privations des gens normaux."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires