The Como Mamas - Get An Understanding

06/02/13 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

GOSPEL | Marchant sur les traces d'Alan Lomax, le label de Sharon Jones dévoile le premier album des Como Mamas, trio féminin de gospel a cappella. Praise the Lord...

The Como Mamas - Get An Understanding

THE COMO MAMAS, GET AN UNDERSTANDING, DISTRIBUÉ PAR DAPTONE RECORDS. ****

Au milieu des années 2000, Michael Reilly voyage avec des potes réalisateurs à travers les Etats-Unis en quête de musiques locales et s'arrête à Como, dans le comté rural de Panola. Un petit village dont les habitants respirent dès la naissance le gospel à pleins poumons et où l'ethnomusicologue et folkloriste Alan Lomax a déjà fait halte dans les années 40 et 50. A une sortie d'école où il espère débusquer des rappeurs du terroir, le jeune New-Yorkais discute avec quelques mères et tantes qui attendent leurs mioches. Ces femmes afro-américaines ont chanté toute leur vie. Coup de chance et coup de foudre. Reilly vient de faire la connaissance de celles qu'il baptisera les Como Mamas.

Bluffé, il décide en juillet 2006 de publier une petite annonce dans un journal local du Mississippi et d'inviter les chanteurs du coin à venir s'enregistrer à la Mount Moriah Church. Deux ans plus tard, le fabuleux label new-yorkais soul et funk de Sharon Jones, Charles Bradley et Naomi Shelton publie Como Now. Un album de gospel a cappella, 16 titres, interprété par tout ceux qui se sont pointés pour chanter à l'église ce jour-là. D'illustres inconnu(e)s comme Mary Moore, The John Edwards Singers, Brother and Sister Walker, Irene Stevenson et forcément ces fameuses Mamas de Como.

Alléluia

C'est aujourd'hui leur propre album que sortent les chercheurs d'or de Daptone. Get An Understanding est une petite pépite de gospel. Le gospel dans ce qu'il a de plus profond, de plus pur, de plus authentique. Pas besoin de tendre l'oreille. Sur ce magnifique disque, enregistré en une matinée dans l'humble bâtiment en bois qu'est la Mt Moriah Church, vous n'entendrez pas le moindre instrument. Rangés les pianos, les orgues, les guitares... Les Como Mamas misent tout sur le timbre profond d'Angela Taylor, les vocalises énergiques de Della Daniels (leur grand-père, Miles Pratcher, avait été enregistré par Lomax en 59) et la voix grinçante d'Ester Mae Smith. Trois mamas black qui doutent que beaucoup de monde veuille entendre un album entier de gospel a cappella mais croient du plus profond de leur coeur que ces chansons peuvent changer des vies.

Chant religieux populaire des Afro-Américains apparu au début du XXe siècle, le gospel trouve ses origines dans les champs de coton où les esclaves africains chantaient des work songs et des negro spirituals. Il représente au départ une révolte musicale contre une Amérique raciste et l'expression de la souffrance "noire". Avec les Como Mamas, le gospel est avant tout un appel à la communion. God Is Able, God Is Good to Me, I'm Going Home Jesus... Ce disque est évidemment plein de bondieuseries, de messages lancés au Seigneur. Mais il a de quoi faire courir le plus grand des athées à la messe tous les dimanches matins. Alléluia brothers and sisters.

En savoir plus sur:

Nos partenaires