Taylor Swift s'apprête à lancer son propre service de streaming

16/03/17 à 10:37 - Mise à jour à 10:43

La plateforme de celle qui a longtemps pesté contre Spotify et Apple Music devrait s'appeler Swifties.

Taylor Swift s'apprête à lancer son propre service de streaming

© DR/montage KD

Elle faisait partie des plus fervents détracteurs du streaming musical. Attaquant tour à tour Spotify (chez qui elle voulait restreindre l'accès à sa musique aux seuls abonnés payants) ou Apple Music (qui ne comptait pas rémunérer les artistes durant les trois mois d'essais gratuits de sa plateforme - avant de faire volte-face), la pop star aux racines country n'a pas exactement donné l'impression ces dernières années qu'elle croyait en ce nouveau modèle de diffusion de la musique. Et pourtant.

Selon TMZ, relayé par The Daily Beast, Taylor Swift a déposé des documents lui donnant le droit de lancer un site "hébergeant du contenu multimédia non téléchargeable, sous forme d'enregistrements audio". Soit beaucoup de bons mots pour décrire un ersatz de Spotify & co. Et si la chanteuse aux 30 millions d'albums vendus et aux 10 Grammy Awards n'a pas encore voulu commenter l'information, il se dit que son service aurait déjà un petit nom: Swifties.

À l'heure actuelle, la musique de Taylor Swift est toujours absente du catalogue de Spotify, alors qu'au moment de son retrait, elle faisait partie des artistes les plus populaires sur la plateforme, quelque 25% des utilisateurs y ayant écouté au moins une de ses chansons. Quant à Apple Music, s'il dispose aujourd'hui de sa discographie, ce n'est pas sans s'être plié aux exigences de la pop star.

"La musique est un art, et l'art est important et rare. Les choses importantes et rares ont de la valeur, écrivait Swift dans une carte blanche pour le Wall Street Journal. On devrait toujours payer pour des objets de valeurs. La musique ne devrait pas être gratuite, c'est mon opinion. Selon mes prévisions, ce sont les artistes et leurs labels qui devront un jour décider de la gamme de prix à fixer pour un album. J'espère qu'ils ne sous-estimeront ni leur art ni eux-mêmes." Reste à voir comment elle parviendra à tirer son épingle du jeu dans la grande bataille du streaming....

Nos partenaires