Swing: "Le plus dangereux, c'est l'ego"

24/01/18 à 14:32 - Mise à jour à 14:32
Du Le Vif Focus du 18/01/18

Échappé des Bruxellois de L'Or du commun, Swing sort un premier effort sous son nom. En solo donc, mais loin de tout ego trip. Avec un rap au groove élégant, organique, carrément magique!

Jusqu'ici, il avait pris l'habitude de se planquer. Que ce soit au sein du groupe L'Or du commun (avec Loxley et Primero). Ou en tant que "backeur" sur les concerts de Roméo Elvis. Cette fois, pourtant, Swing -monosyllabe ronde, élastique, synonyme de cool mais en plus fondant, débarrassée de toute trace d'ironie- a décidé de monter seul au front. "C'est quelque chose que j'ai toujours voulu tenter au moins une fois, glisse le rappeur quand on le rencontre dans les bureaux de son label, la Brique . Mais, en même temps, cela n'a rien de naturel pour moi. C'est une autre démarche, plus égoïste, plus autocentrée, qui m'a longtemps fait un peu peur." La tournée marathon aux côtés de Roméo Elvis lui a permis de nuancer son jugement, de réaliser que l'exercice n'est pas forcément synonyme de course en solitaire. "Je comprenais enfin quels pouvaient être les aspects positifs de la démarche."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires