Streaming: YouTube et les labels indépendants tombent d'accord

12/11/14 à 20:03 - Mise à jour à 21:04

Source: Belga

YouTube a conclu un accord avec l'agence de gestion de droits Merlin, qui représente 20.000 labels musicaux, ouvrant la voie au lancement d'un service payant de diffusion de musique en flux, rapporte mercredi le Financial Times.

Streaming: YouTube et les labels indépendants tombent d'accord

Image d'illustration. © Reuters

Le contrat, signé il y a quelques jours, accorde aux labels indépendants des conditions plus favorables qu'une précédente version de l'accord divulguée en juin, indique le quotidien financier britannique.

YouTube, filiale de Google, prépare depuis plusieurs mois le lancement d'un service payant de visionnage de clips, sans publicité et sans téléchargement préalable, qui pourrait générer 500 millions de dollars d'abonnements par an, selon le cabinet MIDiA Research.

Des accords ont déjà été conclus avec les trois principaux majors de l'industrie du disque -Universal, Sony et Warner- mais les négociations achoppaient avec Merlin, parfois qualifié de "quatrième major".

YouTube avait notamment menacé de retirer de son site les vidéos d'artistes tels que les Anglais Adele et Arctic Monkeys, produits par des labels indépendants représentés par Merlin.

Google n'a pas souhaité commenter les informations du Financial Times et a renvoyé à un communiqué dans lequel l'entreprise faisait récemment part de son espoir que YouTube devienne une "plate-forme pour les fans et les artistes et permette à l'industrie musicale d'en tirer des revenus".

Depuis son acquisition par Google en 2006, YouTube a reversé plus d'un milliard de dollars de ses revenus publicitaires aux ayants droit des contenus publiés sur son site, précise le Financial Times.

YouTube lance son service payant de musique en streaming dans la foulée

La plateforme de vidéo en ligne du géant internet américain Google a lancé mercredi un service payant de musique en streaming (écoute en direct sans téléchargement préalable) venant s'attaquer à des acteurs établis comme Spotify.

"YouTube Music Key" permettra à l'auditeur d'échapper aux publicités ou de poursuivre son écoute quand il verrouille l'écran de son smartphone ou utilise une application autre que celle du service de vidéo en ligne, explique YouTube dans un message publié sur son blog officiel. Le service est pour l'instant proposé en version test (beta), avec un prix promotionnel annoncé de 7,99 dollars par mois (contre 9,99 dollars au prix normal). Ce tarif inclut aussi l'accès aux plus de 30 millions de titres de Google Play Music.

En savoir plus sur:

Nos partenaires