Spotify se la joue Meetic

10/05/12 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Avec deux nouvelles apps de rencontre basées sur la musique -Tastebuds et Fellody-, le logiciel de streaming met un pied en plus dans le Web très... social.

Spotify se la joue Meetic

D'accord, il y avait déjà Meetic. Et Rendez-vous.be. Et Gleeden. Et Adopteunmec.com. On en passe et des meilleurs (ou des pires, c'est selon). Mais avec son nouveau lot d'applications de rencontre basées sur vos playlists, on a l'impression que Spotify franchit une étape supplémentaire dans l'invasion du Web 2.0 dans nos vies sociales.

Le principe des nouvelles apps est simple: Tastebuds et Fellody scannent chacun à sa manière vos playlists Spotify et votre bibliothèque musicale, pour ensuite vous proposer de rentrer en contact avec des personnes dont les goûts musicaux sont proches des vôtres.

Si Last.fm proposait déjà depuis 2002 de partager ses artistes favoris avec un vaste réseau de fans de musique de par le monde, il n'utilisait pas le vocabulaire équivoque de ses deux nouveaux "concurrents". Exemples: bouton "flirt" en regard du profil des inscrits dont le profil correspond au vôtre, tri homme/femme ou en fonction de la distance, de l'âge et de la présence ou non d'une photo...

Alex Parish, co-fondateur de Tastebuds, croit profondément à la pertinence de son programme: "43% des premiers messages obtiennent une réponse sur Tastebuds - c'est un pourcentage bien plus élevé que sur les sites de rencontre classiques, non basés sur les goûts musicaux." Alors, de deux choses l'une: soit on voit cette énième incursion potentielle dans notre vie privée comme une dérive de trop du Web social, soit on se réjouit des possibilités qu'elle offre, se disant que ça n'aura jamais été aussi facile de parler des Pixies, de Django Django ou du dernier Iggy Pop à un premier rendez-vous...

Kevin Dochain

En savoir plus sur:

Nos partenaires