Southport Weekender, le Paris-Roubaix de la danse

14/05/14 à 13:25 - Mise à jour à 15:12

Source: Focus Vif

Ayant assisté à un manifeste de la Soul Culture inimaginable en Belgique, mon disque dur est resté tranquille. Mes oreilles, nettement moins. In My Hard Drive S03E24, ce serait plutôt "Dans mes oreilles".

Southport Weekender, le Paris-Roubaix de la danse

Southport Weekender © P.C.

Minehead, station balnéaire située à l'ouest de Londres, était donc le théâtre du Big 50. La cinquantième édition du Southport Weekender, sorte de Manifeste de la Soul Culture. Funk, soul, house, dance music au sens large, nouvelles tendances, la soul music dans tous ses états, pendants trois jours de folie et dans une ambiance entre décontraction totale et sphère psychotropée. À l'anglaise, quoi. Arrivé à 16h dans un village de vacances réservé au six mille festivaliers, j'entends Chaka Khan faire son soundcheck pour son concert du lendemain, j'entends un beat énorme sortir quelque part d'une enceinte, il y a partout des gens portant des t-shirts à la mémoire de Frankie Knuckles, je vois de jeunes Grimers black de Londres-Ouest, des upper class posh lads de cinquante ans et plus, des montagnes de chair qui dépassent de vêtements nettement trop courts, des house heads de tous âges, j'entends des "how are you doing mate?" dans tous les coins. La grande fraternité du SPW se retrouve pour son rendez-vous biannuel. On se congratule, on s'embrasse, on se raconte l'année écoulée. On se prépare à vivre en vase clos, à se dédoubler pour tenter d'assister au plus de concerts et DJ sets possible tant le programme est ubuesque. Peu, tu dormiras. Beaucoup, tu danseras. Amen. En avant pour trois jours de prières et de tentatives d'ubiquité.

Southport Weekender

Southport Weekender © P.C.

À Rome, on fait comme les Romains. À Southport, on se démultiplie. Vendredi, c'est la salle "Beat Bar" qui focalise mon attention. Fatima présente son Yellow Memories avec les excellents DJ's-maison du label Eglo, Floating Points et Alex Nut, le jeune prodige allemand Motor City Drum Ensemble et notre homme de Detroit, Tall Black Guy, que j'ai (enfin!) l'occasion de rencontrer après plusieurs années de correspondance épistolaire. La bière Carlins pèse lourd dans l'estomac mais les jambes restent alertes. Le groupe Eglo Live Band, qui doit cependant gagner en cohésion, en assurance, livre un bon petit concert. C'est l'échauffement. Plus tard, on se perdra, fatigué mais heureux dans les méandres d'un son chaud, disco, latin, jazz, rythme cardiaque et rhum brun des Antilles anglaises. Omar ne me convainc pas plus que ça.

Archie Bell & the Drells au réveil, le samedi, juste après le café et le petit déjeuner. Il est 14h et le son est si précis qu'on dirait un disque. Archie est saoul, il n'est pas le seul dans le cas, il chante tout à fait juste, son groupe est au poil. La mise en bouche parfaite pour la Miss Khan, sa présence unique, son sex-appeal incroyable, sa voix phénoménale et son backing band (légendaire en soi, la surprise du chef) en la personne d'Incognito. Le bon peuple de SPW est amoureux et transi après une heure trente de concert. Je voudrais demander à Chaka de m'épouser, nonobstant le format de ses gardes du corps. Corps qu'il faut nourrir avant les agapes du soir. Snarky Puppy, pour commencer. Le groupe de Brooklyn met tout le monde d'accord. Un concert exceptionnel! Musicalité, qualité des compositions, improvisation.

Southport, c'est comme aller en Afrique voir des bestioles dans leur environnement naturel. C'est voir des groupes devant un parterre de connaisseurs. Quel que soit le DJ, la chanson, le public la reprend à tue-tête. Rodigan jouant Natural Mystic de Bob Marley, c'est une communion de 1500 voix qui chantent dans le recueillement.

Les sets de Mr Scruff (à écouter ci-dessous), David Rodigan et Kenny Dope, tous de grande classe, comme d'habitude avec ces ténors, déboitent ce qu'il me reste de jambes. Note négative: Kenny Dixon Junior, ta femme est belle à mourir et tu es un grand con d'exiger de moi que je te paie un drop pour mon émission. "Combien tu me donnes, chéri?" -"Ma main dans ta tronche, c'est assez cher payé?" Note positive: j'ai dansé sur de la house music. Note négative: j'ai raté le concert de Zara McFarlane et le set de Gilles Peterson. Note positive: Kenny Dixon Jr, ta femme est belle à mourir et ton set irrésistible. Je suis rincé. Bonne nuit.

Dimanche, je dois avoir la même tête hallucinée que Marcos Valle quand il monte sur scène. Minehead se réveille péniblement. La magie Valle opère rapidement, aussi rapidement que la salle ne se remplit. La suite n'est que courbatures aux jambes et brouillard mémoriel. The Basement Boys (quatuor de producteurs et DJ's) met le public à terre avec leur house NYC teintée 90's (waow!) jusqu'à ce que Karizma m'éreinte avec son atroce remix pouet pouet de la scie Happy de Pharrell. J'ai besoin d'air, je sors prendre le soleil. Mon ami Nick fait un super set, je me rue dans l'échoppe d'un fast-food américain connu et absent de nos contrées. Le site se vide petit à petit, ne restant que les "happy few" en possession d'un bracelet pour les "after parties". Les montagnes de chair s'amenuisent, les jambes sont lourdes. C'est le Paris-Roubaix de la danse. Kev Beadle, Rainer Trueby et Lay Far font le métier. Track le plus entendu du weekend: l'édit monstrueux de Shakara par Ossie. Southport Weekender, The Big 50, j'y étais. Je suis sous le charme. Merci. Rideau.

Par ailleurs, si vous le souhaitez, vous pouvez encore et toujours m'aider à jouer au Dimensions Festival en écoutant ce mix. Allez, je vous laisse. Ma dernière émission est ci-dessous. En vous souhaitant une excellente semaine. Quoi que vous fassiez, faites-le bien. Depuis Tunis, avec toutes mes amitiés.

Back To Niceness 10/05/14 (Fero X, Mr Scruff, Low Leaf, Om Unit, Houon Pierre, Fatima, ...) by Strictly Niceness on Mixcloud

EN ROTATION LOURDE CETTE SEMAINE

ALBUMS

+/ Fatima: Yellow Memories (Eglo) / soul-beats

+/ Awanto 3: Opel Mantra (Rush Hour/Kindred Spirits) / afro-latin-house-beats

+/ Shungu: Mellow Tape (White) / beats

SINGLES, 45'S & EP'S

+/ Fero X: Mondo (Black Acre) / afro-booty-bass

+/ Teme Tan feat. Noza: Amethys (Limite Records) / pop-soul-afro

+/ Low Leaf: Rise Up (Fresh Selects) / soul-psychedelic

À VOIR, DANSER, CETTE SEMAINE

15/05/14: KEITH MURRAY @ SOJO LEUVEN

16/05/14: TRIBUTE TO FRANKIE KNUCLES @ BAR DU MATIN (DJ'S FRANCESCO PIRO & FRIENDS)

17/05/15: CHUCKS OF FUNK @ WHITECAT GENT AVEC MOI & MR LEENKRECHT

17/05/14: FULL COLORZ @ BAR DES CONGRESSISTES (LIEGE) W/ PRIMITIV, KIDKANEVIL, SUPAFLY COLLECTIVE, KONG, ANGO & SKEEWITZ

18/05/14: SHARON JONES & THE DAP KINGS @ ANCIENNE BELGIQUE

22/05/14: LAIDBACK RADIO 12TH BIRTHDAY BASH @ VK FEAT. QUANTIC & DEBRUIT LIVE ET MOI

24/05/14: MICHAEL FRANTI & SPEARHEAD @ HET DEPOT LEUVEN

29/05/14: CHROMEO @ HET DEPOT

30/05/14: SPICY PRESENT BIXIGA 70 (BRE) & DJ REEDOO @ ESPACE SENGHOR

Nos partenaires