Sisters, Dandy : no(n) Mercy

07/08/10 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Dandy Warhols mous du genou, Sisters of Mercy datés. Ou comment Gang of four et l'ambiance alcoolisée des Lokerse Feesten ont sauvé notre soirée de jeudi...

Sisters, Dandy : no(n) Mercy

© DR

Les Dandy Warhols en concert, c'est toujours un peu la loterie. Et on peut affirmer qu'on n'y a plus gagné depuis un bout de temps. Ce n'est pas le set des Lokerse Feesten qui va faire remonter la cote des dilettantes de Portland et nous rassurer sur notre bonne chance, mesdames, messieurs.


Même si le choix des chansons est plutôt sympa (les Dandy sortent prochainement un best of : 1995-2007 The Capitol Years), tout ça sonne bien empâté. A commencer par la voix de Taylor Taylor, tout gonflé, et quand même bien à côté de la plaque. Ratatiné, Get Off ne ressemble à rien. We used to be friends résonne dans l'indifférence générale. Et Godless n'a même pas droit au tiers du quart d'un cuivre remplacé par des lalala du plus mauvais effet. " Tu fais vraiment bien la trompette Courtney... ". " Merci. " Non, je le pense, tu fais vraiment super bien la trompette. "


Lokeren reste très " Cité de la peur " quand débarquent les gothiques de Sisters of Mercy avec leur rock pompeux et la voix de baryton d'Andrew Eldritch. Non vraiment, aux Lokerse Feesten, jeudi, il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Excepté les Anglais de Gang Of Four qui pourraient donner la leçon à tous ces kids qui se la pètent avec un ou deux albums dans le dos et des concerts tout pourris.


Punk, funk et politisé, porteur d'une vraie critique sociale - son premier album, Entertainment !, sorti en 1979, est un plaidoyer froidement féroce contre le mode de vie consumériste et à titre d'exemple, un morceau comme Paralyzed, deux ans plus tard, prend la forme d'un monologue parlé mettant en scène un ouvrier qui vient de se faire licencier -, Gang of four a marqué l'histoire du rock en profondeur. Influence majeure pour Nirvana dans les années 90, et depuis abondamment pompé par Radio 4, The Rapture ou encore Franz Ferdinand, le groupe formé à Leeds en 1977 a incarné mieux que quiconque la fusion entre le rock et le funk. Flea des Red Hot Chili Peppers s'est souvent épanché sur le sujet. Le guitariste Andy Gill (grande source d'inspiration pour Kurt Cobain) ayant d'ailleurs produit le premier Red Hot...


Si l'emblématique bassiste Dave Allen n'est plus de la partie, Damaged Goods sonne toujours du tonnerre. Tendu. Nerveux. Saccadé... " Sometimes i think i really love you. But i know it's only lust.... " Pas de doute... Jon King sait parler aux femmes... Et il garde plutôt la pêche pour un type de 55 ans. Quand il se met à jouer de la batterie avec une batte de base-ball sur un four à micro-ondes et que la guitare de Gill fait trois fois le tour de Lokeren, on se dit que le rock en 2010 est devenu bien sage et ennuyeux. Que plus personne ou presque, à part des papys, ne fait ça aujourd'hui. Gang of four sortira un nouvel album, Content, en octobre... Respect.


Julien Broquet

Nos partenaires