Simian Mobile Disco - Unpatterns

30/05/12 à 17:23 - Mise à jour à 17:23

DANCE | Retour aux basiques pour le duo électro. Sans invités, mais pas sans idées, Simian Mobile Disco dégoupille une nouvelle petite bombe pour dancefloors inspirés.

Simian Mobile Disco - Unpatterns

SIMIAN MOBILE DISCO, UNPATTERNS, DISTRIBUÉ PAR WICHITA. ***

Le beat du jour est rarement celui du lendemain. En cela, le monde de la dance est impitoyable. Quand Simian Mobile Disco a sorti Attack Decay Sustain Release en 2007, le duo formé par James Ford et Jas Shaw était exactement là où il fallait être. Producteurs des Arctic Monkeys ou des Klaxons, ils avaient certes un pied dans le rock -avant qu'ils ne rajoutent le Disco, Simian Mobile évoluaient d'ailleurs dans les divisions à guitares. Un peu par accident, le groupe fut cependant aussi auteur de l'un des hymnes de la génération fluo: le remix par Justice de We Are Your Friends. Leur premier album enfonçait alors le clou, à coup de remontées d'acid house étonnamment maîtrisées.

Cinq ans plus tard, Simian Mobile Disco n'a plus tout à fait les mêmes cartes en mains. Un deuxième album, jugé trop lourdement pop par beaucoup, a normalisé la formule. Temporary Pleasure marquait une orientation, la volonté de proposer du tube à tout prix. Depuis le duo a cependant montré qu'il avait d'autres atouts dans son jeu. Sorti plutôt discrètement en 2010, Delicacies jouait d'ailleurs la rupture: à la trappe les gimmicks pop, retour aux sons froids et raides d'une techno jouissivement clinique. Plus de quoi remuer les foules, sauf celles des adeptes d'une électro plus intransigeante.

Sans voix

Qu'attendre donc d'Unpatterns, troisième véritable album de Simian Mobile Disco? D'abord, fini l'interminable liste d'invités venus défiler derrière le micro. Plus de Beth Ditto (The Gossip) ou de Gruff Rhys (Super Furry Animals). Seule la voix de Jamie Lidell, difficilement reconnaissable, se fait encore vaguement entendre sur Put Your Hands Together, tandis qu'un sample de Cilla Black est utilisé pour le morceau Seraphim.

Revenu à des intentions plus évidentes, Simian Mobile Disco resserre ainsi son esthétique, se recentrant sur son core business. SMD n'est en effet jamais aussi efficace que quand il creuse ses obsessions acid-house. En vrai, la démarche semble d'un naturel confondant, au point de paraître même presque trop simple. Rien de bien neuf ne vient donc bouleverser les habitués. En ouverture, I Waited For You pourrait même passer pour une suite logique de Sleep Deprivation. Pourtant, la sauce prend. Certainement, parce que SMD a conservé un sens de l'efficacité qui fait mouche. A cet égard, Unpatterns pourrait servir de bon équilibre entre les poussées pop de Temporary Pleasure et l'austérité techno de Delicacies. Des exemples? The Dream of the Fisherman's Wife s'avance notamment lentement, claudiquant et déstructuré, sonnant presque comme un morceau d'Aphex Twin apaisé. Dans la foulée, Your Love Ain't Fair prend au contraire un parti pris house plus direct. Le morceau est limpide -une seule ligne vocale répétée à l'infini, un beat au cordeau, un break qui tombe au bon moment. Imparable. En retrouvant le fil de ses idées, SMD signe ainsi un retour en grande forme. Ce serait dommage de passer à côté...

Laurent Hoebrechts

En savoir plus sur:

Nos partenaires