Romano Nervoso: forza italia à Dour...

14/07/11 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

"Un des meilleurs spots est le jeudi à 13 heures", déclarait récemment Alex Stevens. Cette année, le programmateur du festival de Dour a réservé l'ouverture aux Louviérois de Romano Nervoso. Rock'n'roll baby...

Romano Nervoso: forza italia à Dour...

© Patrice Hornez

Le bonhomme ne raconte pas des sacs. Il fait bon (même si le temps est pour l'instant dégueux) donner le coup d'envoi du Woodstock belge (la boue ne va pas tarder à arriver). A son entame, le public n'est pas encore crevé, bourré (qui a dit défoncé?). Tout le monde est chaud comme la braise. Puis surtout, personne ne joue sur une autre scène. La musique de Rocky sonne le début des hostilités et de cette 23e édition. Giacomo Panarisi débarque dans son peignoir de boxeur avec un Boa (un faux) et son panneau routier indiquant la direction de La Louvière. Le lascar connaît le chemin. "Je viens ici depuis la deuxième édition en tant que spectateur. J'avais une dizaine d'années la première fois. C'est plus que probablement le meilleur festival belge de l'été. J'y ai vu très tôt des mecs tels que Tool, Fantômas ou les Melvins..."

Panarisi a aussi foulé entre dix et treize fois la plaine de la machine à feu pour y jouer. Que ce soit avec King for a day (ouais, comme la chanson de Faith no more), Mirrorball, Hulk, Les Anges, Driving Dead Girl, les Bikinians ou maintenant Romano Nervoso... Il pleut dehors. Attention aux courts-circuits... Romano fait dans le 100.000 volts. Le rock. Le punk. Parfois le stoner... Et tape pratiquement sur tout. Le politique, l'église, la scène de la communauté française... "On va faire un morceau des Tellers. Un groupe qu'on adore..." Et de balancer Neat Neat Neat des Damned. Extrait d'un album sorti en 77. A l'époque, les Louviérois auraient pu tenir avec Mangia Spaghetti l'hymne punk de l'immigration italienne... "Elio Di Rupo, Vincenzo Scifo, Salvatore Adamo, La Cicciolina, Bart De Wever... Mangia de spaghetti di prima qualita." Dour commence pluvieux. Dour commence heureux.

J.B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires