Quand un vent de jazz balaie le blues de la capitale

26/04/17 à 15:12 - Mise à jour à 27/04/17 à 11:24

Ce week-end, la ville de Bruxelles se réveillera à grande envolée de sax, piano et harmonica pour la 6e édition de la Journée internationale du jazz. Les rues et les métros de la capitale vibreront au rythme endiablé de concerts en hommage à Toots Thielemans et autres festivités.

Quand un vent de jazz balaie le blues de la capitale

La 6e édition de la Journée internationale du jazz redonne vie aux oeuvres de la légende belge de jazz, Toots Thielemans, à Bruxelles. © BELGA

"La Belgique est un creuset de talents", se réjouissent Les Lundis d'Hortense, l'association de musiciens de jazz belge. Avec près de 100 concerts par semaine, le pays regorge de musiciens talentueux dont la créativité et la spontanéité reflètent le génie. Pour célébrer cette journée, véritable symbole, Les Lundis d'Hortense, la Jazz Station et Jazz.brussels s'associent pour plonger la capitale belge dans l'univers sacré du jazz jusqu'au dimanche 30 avril 2017.

Toots Thielemans à l'honneur

Né le 29 avril 1922, la légende du jazz a rendu son dernier souffle en août dernier. Les oeuvres de Toots Thielemans résonneront déjà ce mercredi à travers un concert donné par The Wordsmith, le duo formé par le chanteur David Linx et le bassiste Michel Hatzigeorgiou. Un hommage vibrant rendu à leur ami musicien à la Jazz Station à partir de 20h30. Pour David Linx, ce musicien légendaire avait le génie du son, comme Miles Davis, Chet Baker ou Jaco Pastorius, et chaque concert à ses côtés était une leçon de musique. Au programme: des morceaux inspirés par Toots mais aussi quelques compositions présentées en exclusivité avant la sortie de leur prochain album.

La 6e édition de la Journée internationale du jazz consacre toute la journée du samedi 29 avril à la vie et à la carrière du célèbre harmoniste bruxellois. La Jazz Station inaugure une exposition dévoilant certains de ses objets personnels, oeuvres et photographies qui ont marqué son existence. L'exposition est ouverte à partir de ce mercredi. La nouvelle génération de joueurs de jazz qui ont gagné le prestigieux Prix Toots Thielemans jouera aux alentours du centre-ville. D'autres concerts d'hommage seront organisés un peu partout dans la ville, notamment dans le centre avec des "concerts à tous les étages" et en collaboration avec les commerçants, mais aussi à Flagey, sur la place St-Job, à l'ULB, à la Jazz Station ou encore au Music Village.

Les Lundis d'Hortense, la Jazz Station et Jazz.brussels proposent pour la Journée Internationale du Jazz, le dimanche 30 avril, un battle entre le Jazz Station Big Band et le Swingalicious Big Band. Cette rencontre inédite se veut à l'image du jazz synonyme de liberté, de partage et d'aventure. Du swing au jazz moderne, les deux Big Bands rassemblent à la fois toutes les générations de la scène belge, mais aussi l'histoire du jazz au coeur de leur répertoire.

Enfin, le saxophoniste Stéphane Mercier, directeur artistique du Jazz Station Big Band, présentera, quant à lui, son nouvel ouvrage intitulé Le Jazz publié aux éditions Ikor.

"Le jazz puise ses racines dans l'humanité"

Adopté par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), la journée du 30 avril est depuis 2011 la Journée internationale du jazz. Cette journée symbolique reconnait le jazz comme un langage universel de liberté et de créativité.

Partager

Le jazz est bien plus que de la musique: c'est un message universel de paix, l'alliance harmonieuse d'un rythme et d'une signification, qui porte des valeurs chères à chacune et à chacun et offre de précieuses perspectives de compréhension mutuelle, à travers l'écoute, le jeu et l'improvisation.

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

Selon l'Unesco, tout au long de son histoire, le jazz a été un moteur de transformations sociales positives et l'est encore aujourd'hui. "Depuis ses origines enracinées dans l'esclavage, cette musique a fait entendre sa voix passionnée contre toutes les formes d'oppression. Elle est une langue de liberté qui parle au coeur de toutes les cultures", relève Irina Bokova, directrice générale de l'Unesco. Pianiste et compositeur américain de renommée mondiale, Herbie Hancock est l'initiateur de la Journée internationale du jazz. "Le jazz incarne la liberté, précisément parce qu'il puise ses origines dans l'esclavage", souligne-t-il en 2012.

Le pianiste et compositeur Herbie Hancock est l'ambassadeur de la Journée Internationale du Jazz.

Le pianiste et compositeur Herbie Hancock est l'ambassadeur de la Journée Internationale du Jazz. © REUTERS/Valentin Flauraud

En 1998, le président Clinton demande au musicien et son groupe de représenter la culture des États-Unis au Sommet des Amériques, qui avait réuni au Chili les dirigeants politiques du continent américain. "J'ai vu comment les gens se détendaient petit à petit, comment les barrières invisibles s'effondraient, comment le bonheur gagnait la salle tout entière. Le lendemain, le Président nous a dit qu'en matière de dialogue interculturel et de paix, notre musique avait certainement plus d'impact que tous les discours de tous les ambassadeurs et hommes politiques réunis."

International Jazz Day, les 29 et 30 avril, partout en Belgique. www.jazzday.be

Nos partenaires